Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi la sensation de froid provoque l'envie de faire pipi

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Mai 2015, 10:13am

Pourquoi la sensation de froid provoque l'envie de faire pipi

Un professeur de la KUL, Thomas Voets, et ses collègues du laboratoire de recherche sur les canaux ioniques et d'urologie expérimentale ont découvert pourquoi et comment la sensation de froid provoque chez les gens une soudaine envie d'uriner, communique l'université mercredi. Alors que pendant longtemps on croyait qu'il s'agissait d'une sorte de réflexe de Pavlov, le froid et le bruit de l'eau étant associés aux sensations ressenties quand on va à la toilette (fait de se déshabiller et chasse d'eau), le mécanisme est en réalité tout autre, selon les conclusions des chercheurs.

Marcher pieds nus sur un sol froid, plonger dans une piscine ou pénétrer dans le rayon frais d'un supermarché sont autant de stimuli au ressenti de "froid", qui provoquent une contraction de la vessie. Chez les personnes sujettes à des incontinences ou qui ont une vessie hyperactive, le soudain besoin d'uriner qui en résulte le plus souvent peut être désagréable voire entrainer une perte d'urine involontaire. La même chaine de cause à effet est à la base de la vieille blague qui consiste à mettre la main d'une personne endormie dans un seau d'eau tiède. La plupart des victimes de ce classique des blagues potaches font immédiatement pipi.

Les responsables, les canaux ioniques
Les chercheurs de la KUL ont décrypté le mécanisme à l'œuvre dans ce genre de cas, en observant des souris et rats sous narcose, soumis à différents stimuli. Ils ont découvert que les responsables sont les canaux ioniques, de petits canaux présents dans la membrane de chaque cellule et qui permettent aux ions de rentrer ou sortir de celle-ci. Ce sont plus précisément les canaux TRP (Transient Receptor Potential), et parmi ceux-ci les TRPM8, qui sont en cause. Ceux-ci fonctionnent comme des thermomètres moléculaires, des récepteurs thermiques.

Si on met le TRPM8 hors-jeu en administrant des médicaments expérimentaux, le patient n'aura plus le réflexe de devoir faire pipi s'il ressent du froid. "La recherche devra à présent déterminer si les substances qui freinent le fonctionnement du TRPM8 peuvent être utilisées chez des personnes souffrant de problèmes de vessie", indique la KUL.  

Commenter cet article

Archives