Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Manger "à l'américaine" nuit à votre santé

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Mai 2015, 10:56am

Manger "à l'américaine" nuit à votre santé

L'alimentation américaine est riche en protéines et en graisses tandis que celle des Africains et des Asiatiques, riche en fibres, les protège contre le risque de cancer du côlon. Telle est la conclusion d'une nouvelle étude menée par des scientifiques de l'Université de Pittsburgh et de l'Imperial College de Londres, dont les résultats ont été publiés fin avril dans la revue Nature.

À LIRE AUSSI
>> Dépistage du cancer colorectal : mode d'emploi
>> Être végétarien diminue le risque de cancer colorectal

► La méthodologie : des Africains mangent à l'américaine, et vice-versa
Les chercheurs ont prescrit durant deux semaines un régime alimentaire de type africain (riche en fibres et faible en graisses) à vingt patients américains habitués à une nourriture basée sur les protéines et les graisses animales, avec de la viande rouge ou traitée.

Dans le même temps, vingt volontaires africains, dont l'alimentation repose sur des aliments pauvres en graisse et riches en fibres, avec des légumes, ont opté pour un régime à grosse teneur en graisses.

Les scientifiques avait pris soin de prélever, au préalable, des échantillons de matières fécales et de côlon chez les volontaires. Des comparaisons ont été effectuées avant et après l'expérience.

 

 

► Ce que l'étude a montré : le régime de type africain est meilleur pour la santé
Au bout de deux semaines de régime à l'africaine, les Américains ont vu diminuer l'inflammation de leur côlon (qui est une causes d'augmentation du risque de cancer) et la présence des biomarqueurs à un niveau plus bas que celui des Africains avant le début de l'expérience.

En revanche, dans le groupe des Africains, les signes de risque de cancer ont considérablement augmenté après deux semaines de régime alimentaire nord-américain.

► Ce que l'étude va changer : vers une augmentation du cancer du côlon en Afrique
"Les résultats suggèrent qu'il est possible de réduire le risque de cancer du côlon en mangeant plus de fibres", estime le Pr Jeremy Nicholson, coauteur de l'étude. Jamais une étude n'avait montré la vitesse à laquelle les facteurs de risque peuvent apparaître ou même disparaître.

Selon lui, "l'occidentalisation des populations africaines pourrait faire du cancer du côlon un problème majeur de santé publique dans ces pays". Le cancer du côlon est le quatrième plus meurtrier au monde, avec plus de 500.000 morts par an. Il est davantage observé dans les pays occidentaux, et beaucoup plus rare en Afrique ou dans l'est de l'Asie. 

Metronews.fr

Commenter cet article

Archives