Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les jeunes qui fument du cannabis mesurent 10cm de moins

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Mai 2015, 11:42am

Catégories : #CANNABIS, #SANTE-BIEN-ETRE, #TABAC, #JEUNESSE

Les jeunes qui fument du cannabis mesurent 10cm de moins

La consommation de cannabis est repartie à la hausse chez les jeunes de 17 ans en France. Près d'un sur deux dit l'avoir déjà expérimenté en 2014 et près d'un sur dix en consomme régulièrement, selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). On connait déjà les multiples effets néfastes du cannabis, notamment sur le cerveau. Voilà un argument de plus.

D'après une étude de l'université de Rawalpindi (Pakistan), relayée par le quotidien britannique The Telegraph, les ados qui fument du cannabis avant la puberté auraient à l'âge de 20 ans une taille inférieure de 10 cm et 4,6 kilos de moins par rapport à ceux qui n'en consomment pas.

► Méthodologie : 430 ados suivis jusqu'à l'âge de 20 ans
Les scientifiques ont suivi 437 jeunes garçons, dont près de la moitié (217) étaient des fumeurs réguliers de cannabis avant l'âge de la puberté. Chacun des cobayes a été pesé et mesuré régulièrement par l'équipe de scientifiques. Des prises de sang et des prélèvements de salive ont été effectués pour contrôler les taux d'hormones des participants.

► Ce que l'étude a montré : le cannabis augmente le stress des ados et freine leur croissance 
Le Dr Syed Rizvi et ses collègues estiment que la consommation de cannabis a pour effet de déclencher des réactions de stress qui, du même coup, freinent la croissance et déclenche une puberté plus précoce chez l'adolescent.

 

 

En effet, les chercheurs ont constaté que les jeunes qui fumaient régulièrement du cannabis avaient des taux plus élevés d'hormones liées à la puberté, telles que la testostérone ou l'hormone lutéinisante. Toutefois, ils avaient des taux bas en ce qui concerne les hormones de la croissance (somatropine).

Enfin, les scientifiques ont observé que les jeunes fumeurs de cannabis avaient des concentrations de cortisol (l'hormone du stress) bien plus élevées que les autres.

► Ce que l'étude va changer : un argument de plus sur les effets néfastes du cannabis
Cette découverte vient d'ajouter à la longue liste sur l'impact négatif du cannabis pour la santé, tels que l'isolement social, la diminution de la mémoire courte, l'influence sur le développement cérébral. 

 Metronews

Commenter cet article

Archives