Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 22 phénomènes naturels les plus étranges au monde

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Mai 2015, 21:26pm

Catégories : #INSOLITE, #MONDE

Les 22 phénomènes naturels les plus étranges au monde

Le 21ème siècle comporte encore bon nombre de phénomènes naturels que la plupart d’entre nous ne connaissent pas. WhenonEarth a dressé une liste des 22 phénomènes naturels les plus étranges au monde.

 

1. Les Morning Glory Clouds

Phénomène météorologique que l’on observe entre septembre et octobre en Australie dans la partie sud du golfe de Carpentarie, les Morning Glory Clouds sont d'énormes nuages circulaires en rouleau dont la longueur peut atteindre jusqu’à 1km, à une altitude entre 100 et 200 mètres. Ils se forment en raison de la circulation méso-échelle, associée à des brises de mer et à une inversion marine de l’air en réfrigération, qui se développe au-dessus du Cap York et du golfe de Carpentarie. La combinaison de la pression de l’air, de sa circulation et de l’humidité très élevée est à l’origine de la formation du rouleau, provoquée par une augmentation atypique de la température. Leur vitesse peut atteindre jusqu’à 60 km/h lorsque les vents sont faibles.

 

2. Frost Flowers ou fleurs de glace

De l’automne au début de l’hiver, les températures glaciales modérées provoquent l’expansion et l’élargissement de la sève des plantes à tiges longues. La pression divise la plante en parties ouvertes, l’eau s’échappe et gèle automatiquement. La formation de gel ressemble alors à la peau d’un fruit épluché ou à une feuille de papier chiffonnée formant une sorte de fleurs de glace. Ce phénomène est aussi appelé visages de givre, châteaux de glace ou encore crystallofolia.

 

3. L’autre fleur de glace

Cette formation a lieu dans la glace de mer et de lac. Ces fleurs « poussent » durant des conditions météorologiques froides et calmes avec des taux de salinité et d’autres composants chimiques d’eau de mer très élevés. Ce phénomène se produit principalement dans l’Arctique lorsque l’atmosphère est plus froide que la glace sous-jacente. 

4. Les fumerolles de glace

Situé dans l’Antarctique, ce phénomène est constitué de centaines cheminées qui atteignent jusqu’à 10 mètres de haut. Ces pics appelés fumerolles de glace naissent du contraste entre chaud et froid de l’atmosphèreFormation paravolcanique comme les geysers, une fumerolle est une tourelle de glace d’où sort une légère vapeur.

5. Les arcs-en-ciel lunaires

Un arc-en-ciel lunaire est un phénomène optique apparaissant dans l’atmosphère terrestre qui trouve son origine dans la lumière réfléchie et réfractée de la Lune dans les gouttes d’eau présentes dans l’air. La Lune, pleine ou presque, doit être basse dans le ciel pour pouvoir être reflétée dans les gouttelettes.

6. Les rouleaux de neige

Ces énormes boules de neige appelées rouleaux de neige ou beignets de neige se forment à partir de la lumière, de la neige collante et du vent qui sculpte celle-ci. La neige doit être glacée et craquante pour que le tout ne colle pas.

7. Les arcs-en-ciel de feu

Il ne s’agit pas d‘arcs-en-ciel de feu à proprement parler. Il s'agit de nuages irisés créés par une multitude de gouttes d’eau de taille uniforme qui difractent la lumière et la séparent en différentes longueurs d’ondes ou de couleurs.

8. Les stalactites de glace 

Les stalactites de glace ressemblent à de longs doigts de glace qui se forment lentement dans les fonds marins, gèlent le sol et emprisonnent les êtres vivants qui se trouvent dans leurs parages. Ces stalactites de glace se forment lorsqu’un flux d’eau salée, dit saumure, très froid se déverse des calottes de glace polaire.

9. La foudre de Catatumbo

Il s’agit d’un phénomène météorologique qui s’observe au Venezuela, au-dessus de l'embouchure du fleuve Catatumbo lorsqu'il se jette dans le lac Maracaibo. Ce phénomène n’est pas vraiment différent des orages traditionnels. La particularité de la foudre de Catatumbo est qu’elle tombe toujours au même endroit, nuit après nuit, pendant près de la moitié de l’année, soit entre 140 et 160 nuits par an. Sa fréquence est de 280 éclairs par heure. Ce phénomène se produit suite à l’accumulation d’orages qui se forment en raison de la configuration des vents diurnes influencés par les montagnes qui entourent la zone.

10. Les nuages nacrés

Ces nuages peuvent être observés dans des endroits où les températures descendent jusqu’à moins 85 degrés Celsius. Les nuages nacrés se forment dans la stratosphère à une altitude entre 15.000 et 25.000 mètres. On les retrouve au-dessus des chaînes de montagne qui induisent des ondes de gravité dans la stratosphère. Les nuages nacrés ondulent lentement et s’étendent comme de longues vagues. Même s’ils semblent inoffensifs en raison de leur couleur pastel irisée, ces nuages ont un effet extrêmement destructeur sur notre atmosphère et leurs réactions chimiques favorisent la décomposition de la couche d’ozone.

11. Les nuages lenticulaires

Les nuages lenticulaires ou altocumulus lenticularis ressemblent à d’énormes lentilles stationnaires qui se forment à haute altitude dans le ciel, la plupart du temps perpendiculairement à la direction du vent. Semblables à d’énormes cloches, ils se forment lorsque l’air, saturé d’humidité et refroidi, est poussé vers les pics des montagnes.

12. L’arc blanc

Egalement dénommé arc-en-ciel blanc, il s’agit d’un phénomène lumineux météorologique qui se doit à la réfraction et à la réflexion de la lumière ainsi qu’à la diffraction de la lumière solaire ou lunaire, par de très petites gouttes d’eau présentes dans la brume ou le brouillard mais aussi par la rosée ou la pluie. Il se crée alors un arc-en-ciel de brume dont les couleurs ne sont que très faibles. 

13. Les nuages mammatus ou mammatocumulus

Ces nuages se forment dans les instants qui suivent un orage important. Il s’agit de poches circulaires à la base des nuages qui résultent d’une concentration de particules de glace et de gouttes d’eau.

14. Les nuages undulatus asperatus

Il s’agit d’une formation nuageuse dont la base est fortement ondulante et qui résulte d’un mélange de deux masses d’air, l’une très chaude et l’autre très froide et sèche. Provoqués par une instabilité atmosphérique , ces nuages sont très sombres mais ne créent pas d’orages.

15. Les piliers solaires ou colonnes lumineuses

Ce magnifique spectacle consiste en d’énormes colonnes lumineuses formées par les cristaux de glaces présents dans les nuages en haute altitude. Ces cristaux reflètent la lumière vers le sol et forment ainsi des « piliers de lumière ».

16. Le Skypunch ou trou virga

Connu en anglais sous le nom de fallstreak et trou de virga en français, il s’agit d’un énorme trou circulaire ou elliptique qui apparaît dans les nuages cirrocumulus ou altocumulus. Ce trou est causé par des gouttelettes dont la température est inférieure à 0 degré Celsius et qui ne gèlent pas.

17. Le maelstrom

Un maelstrom est un énorme tourbillon qui se forme dans l’eau en mouvement, généralement dans les lacs. En mer, les bateaux peuvent couler s’ils sont pris dans un maelstrom.

18. Les trombes marines

Une trombe marine est une colonne tourbillonnaire d’air mélangé à l’humidité du brouillard. Il existe deux types de trombe marine : les trombes tornades qui se développent durant les orages et les trombes de beau temps qui se développent à la surface de l’eau et montent vers le ciel.

19. Les lumières d'Hessdalen

Phénomène lumineux, ces lumières brillent dans le ciel de la vallée d'Hessdalen, en Norvège. Après plusieurs années d’étude, on a découvert que les roches de cette vallée étaient riches en zinc et en fer d’un côté et en cuivre de l’autre. Selon certaines théories, les lumières trouveraient leur origine dans le flux d’électricité des roches et le champ électromagnétique expliquerait pourquoi elles se déplacent.

20. Les pénitentes

Les pénitentes sont de curieuses formations de neige et de glace qui ressemblent à des lames. On peut les admirer dans les Andes. Elles se nomment ainsi car elles ressemblent en quelque sorte aux habits pointus par les frères des ordres religieux lors de la procession de pénitence. Ces lames résultent du gel de la vapeur d’eau dans cette zone et des rayons du soleil qui transforment la neige en vapeur d’eau sans fusion durant un processus de sublimation. 

21. Les tourbillons de feu

Phénomène extrêmement rare, les tourbillons de feu se créent lorsqu’une tornade passe à côté d’un incendie de forêt ou lorsqu’une forte concentration de chaleur se produit dans une aire restreinte.

22. L’orage supercellulaire

Il s’agit d’un orage caractérisé par la présence d’un mésocyclone. Ce type d’orage est un des plus rares et des plus dangereux. Il se reconnait facilement des autres orages à sa rotation à grande échelle.

 

Commenter cet article

Archives