Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Au chômage, cinq conseils pour relancer sa recherche d'emploi

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Mai 2015, 13:15pm

Catégories : #EMPLOI, #TRAVAIL, #5-TRUCS-A-SAVOIR, #RELATIONS

Au chômage, cinq conseils pour relancer sa recherche d'emploi

Après des semaines d'envoi de candidatures, voire d'entretiens d'embauche, la routine risque de s'installer. Gare au pilotage automatique de vos candidatures, à l'écrit et à l'oral. Cinq conseils pour vous renouveler.

Vous en êtes à votre soixantième lettre de motivation et à votre dizième entretien d'embauche (dont quatre pour le même poste) en trois mois...Vous en venez à répéter votre discours, las de dérouler des arguments identiques, d'entendre les mêmes questions, de répondre aux mêmes objections, de dévider les mêmes explications. Vous vous êtes projeté dans tant de jobs, impliqué dans tant de processus de recrutement, prenant des notes au fil des rencontres, les relisant, les synthétisant, creusant votre préparation, que vous craquez face à cet ultime "non". 

Tout ça pour ça? Il faut pourtant repartir. Attention: le recruteur ressent cette usure. Il est urgent de réagir. Les conseils de Judith Tripard, consultante senior au cabinet de recrutement Clémentine. 

1 - Faire le plein d'idées avec un ancien manager

 

Recontactez un ancien chef, un ex-patron ou un ex-responsable de ressources humaines que vous tenez en estime. L'idée est de solliciter leur regard critique sur vos démarches. Ils seront un miroir bienveillant, mais sans complaisance, dans leur débriefing. L'intérêt, c'est qu'ils ont travaillé avec vous, qu'ils connaissent vos points faibles et vos points forts, vos succès et et vos échecs professionnels, votre pugnacité, etc. Demandez-leur: "Selon vous, pourquoi ça ne marche pas?" Inutile, en effet, de s'entêter sur un mauvais chemin. Leurs remarques vous aideront à renouveler votre approche, à étayer une démonstration, à les illustrer d'exemples concrets.  

2 - Exhumer des anecdotes avec un ex-collègue/confrère

Dans la même veine, prenez langue avec des personnes avenantes qui ont partagé votre bureau, participé à un voyage d'affaires ou planché avec vous sur une mission commune. Demandez-leur comment elles vous perçoivent, vous aurez des surprises. "Ah bon, tu me vois comme quelqu'un de 'pêchu'? De coopératif? De créatif? En quoi? Quand?" Elles vous rappelleront combien vous avez été efficace avec tel client, ce que vous avez apporté au projet Z, votre capacité à prendre les situations difficiles avec humour, histoires et saynètes précises à la clé. Vous pourrez alors en émailler votre CV ou votre speech. Les recruteurs adorent ça! 

3 - Effectuer le ménage de printemps de son CV

 

C'est comme porter au quotidien des vêtements similaires (style, couleurs). Ce document ne vous dynamise plus. Vous peinez à le défendre, vous fatiguant vous-même au cours de l'échange. Or le CV parle de vous, il est votre carte de visite. Reprenez-le pour l'actualiser, l'embellir, le moderniser. Mettez votre photo à jour. Changez la police de caractères, l'interlignage. Variez l'accroche, le vocabulaire. Par ailleurs, rédigez des CV plus pointus en ciblant, dans une même famille de métiers, des spécialités, ce qui vous permettra de mettre en exergue d'autres compétences. Jusqu'à trois CV différents, c'est jouable, sans s'emmêler les pinceaux par la suite. Attention, il ne s'agit pas de verser dans le farfelu d'une présentation ou d'un support, c'est rarement bien vu.  

4 - S'auto-motiver sur de premiers résultats

N'hésitez pas à célébrer vos micro-réussites. Vous avez été appelé par un consultant? Vous avez décroché des entretiens? Vous avez eu de bons feeling dans telle entreprise? Ecrivez cela et faîtes-vous plaisir. Cultivez cet optimisme: tout le monde n'a pas de retours aussi positifs. Ce qui prouve que vos actions ne sont pas vaines. Vos interlocuteurs reconnaissent votre valeur sur le marché du travail malgré le choix d'une candidature concurrente. Ne décidez pas pour autant de postuler tous azimuts, votre crédit serait écorné. 

5 - Se faire cornaquer

Chercher un emploi, c'est un sport d'endurance. Il faut s'entraîner, garder le cap, réajuster l'effort. Seul, c'est difficile. Trouvez parmi vos amis, vos ex-condisciples ou anciens de votre école, des gens prêts à passer un contrat moral avec vous, dont la teneur serait la suivante: "Avant tout entretien, tu m'appelles, je te conseille, je t'encourage. Après, tu me racontes; j'écoute, on fait le bilan, on analyse et je te recadre le cas échéant." L'effet est assuré et puissant. Ce référent "fraternel" (ou autre mentor), peut également suggérer des recherches complémentaires, des questions à poser - "As-tu pensé à...?". En amont, il relira votre CV et vous proposera des entretiens "à blanc". En revanche, gardez-vous de ces compagnons d'infortune, rencontrés dans des cercles divers, et qui se répandent surtout sur leurs galères. Evitez de vous plomber...  

Lexpress

 

Commenter cet article

Archives