Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


9 astuces pour arrêter d'éternuer

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Mai 2015, 12:39pm

Catégories : #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE

9 astuces pour arrêter d'éternuer

Rhinite: pas de zèle au bureau

Eh oui, cela peut paraître étrange, mais le stress joue un rôle non négligeable dans le déclenchement des symptômes allergiques. En 2008, une étude réalisée par des chercheurs de l’université de médecine de l’Ohio aux Etats-Unis a démontré que les symptômes augmentent lorsque la personne est soumise à un grand stress, comme par exemple, un rapport urgent à rendre ou la surveillance d’un supérieur pendant leur travail.

La raison du déclenchement des symptômes vient de la sécrétion d’hormones du stress qui vont stimuler les protéines responsables des réactions allergiques. Travaillez tard la nuit ne vous aidera pas non plus, le manque de sommeil renforçant les symptômes liés aux allergies.

Rhinite: oubliez le programme éco du lave-linge

Si vous avez tendance à éternuer quand vous vous mettez au lit ou si vous vous réveillez avec les narines qui vous démange et les yeux qui piquent, faites une inspection du côté de vos draps, vous êtes peut être allergique aux acariens. Une étude réalisée en Corée du Sud a prouvé que la température à laquelle les draps sont lavés en machine, joue un rôle non négligeable dans les symptômes allergiques.

Pour éliminer la totalité des acariens lors du lavage, il faut régler votre machine sur au moins 60°C, si vous lavez à 40°, seulement 6% des acariens seront retirés.

Rhinite: oubliez les orchidées

Votre adorable petite plante que vous arrosez avec tant d’amour pourrait bien vous mener la vie dure, en particulier si vous êtes sujette au rhume des foins. Une étude réalisée en Belgique a révélé avec surprise que la plupart des plantes, que l’on trouve couramment dans les foyers, possèdent dans leur sève des allergènes qui se diffusent dans l’air et provoquent des réactions allergiques.

Nez qui coule, yeux rouges et qui piquent, gorge qui gratte, tous ces petits symptômes sont accentués par la présence d’orchidées, de ficus ou encore de petits palmiers.

Rhinite: le traitement avant les symptômes

Les médicaments qui vous sont prescrits par le médecin pour bloquer l’histamine et donc les réactions allergiques sont beaucoup plus efficaces s’ils sont pris avant que vous soyez exposé aux facteurs allergènes. Pour les personnes victimes du rhume des foins, commencez le traitement quelques semaines avant la saison difficile.

Si vous avez prévu un petit séjour à la campagne, prenez des médicaments plusieurs jours avant de partir en week end. Une fois que vous êtes face aux allergènes, il sera beaucoup plus difficile de vous débarrasser des symptômes.

Rhinite: ne suivez pas vos copines à la piscine

Si vous avez tendance à faire un saut à la piscine en sortant du bureau, sachez que cette habitude (a priori très louable) peut entrainer des réactions allergiques. Et oui, car pour maintenir l’eau à un niveau minimum de propreté, la piscine est remplie de chlore. Or, le chlore qui sert à désinfecter l’eau peut aussi être très irritant pour la peau, les yeux et même le système respiratoire.

Une étude américaine a montré que les personnes qui ont passé au cours de leur vie plus de 100 heures dans une piscine chlorée, ont 3 fois plus de chances de souffrir d’allergies comme le rhume des foins. Pour réduire les effets du chlore, portez un masque et préférez les piscines non couvertes (en été), à l’air libre, le chlore s’évapore plus facilement et est moins irritant pour l’organisme.

Rhinite: levez le pied sur l'alcool

Pour certaines allergies, l’alcool est vivement déconseillé, c’est par exemple le cas pour les rhinites allergiques. Une étude danoise a révélé que pour chaque verre d’alcool consommé, les risques de survenue des symptômes allergiques augmentent de 3%.

La raison en est simple: la levure et les bactéries dans le vin libèrent l’histamine, responsable des symptômes allergiques, tels que le nez qui coule ou les yeux qui grattent. En cas de crise ou lorsque vous entrez dans une période où les symptômes semblent plus importants, il est donc fortement conseillé de ne pas boire d’alcool.

Rhinite: prenez une douche dès que vous rentrez

En France, beaucoup de personnes ne prennent leur douche que le matin avant de partir travailler. Ce choix n’est pourtant pas très judicieux pour ceux et celles qui sont sujets à des allergies comme l’allergie au pollen. En effet, lorsque vous rentrez chez vous, sans le savoir, vous portez sur vos vêtements, vos cheveux, et même sur votre peau des particules de pollen.

Ces particules, une fois qu’elles se seront répandues dans votre appartement seront difficiles à détecter et provoqueront l’apparition des symptômes. Prenez donc l’habitude d’enlever vos chaussures des l’entrée et de les ranger dans un placard, de mettre vos vêtements dans le panier à linge et de prendre une douche pour vous débarrasser de toutes les particules allergènes.

Rhinite: n'oubliez pas le comprimé du soir

S’il y a un comprimé à ne jamais oublier, c’est bien celui qu’il faut prendre juste avant de vous coucher. Si ce comprimé est aussi important, c’est parce qu’il va permettre aux molécules contenues dans le médicament de circuler dans le sang et d’être actives dès le matin au réveil. Vous pourrez ainsi éviter le nez bouché, les éternuements à répétition ou encore les yeux qui démangent, symptômes qui ont tendance à être beaucoup plus présent quand on se lève, parce que vous avez été en contact toute la nuit avec des acariens ou parce que vous ne vous êtes pas mouché pendant plusieurs heures.

Rhinite: évitez vos copines fumeuses

Si vous souffrez régulièrement de symptômes allergiques, vous savez probablement que vous ne devez pas toucher à la cigarette. Mais le seul fait de respirer la fumée des autres peut aussi accentuer vos symptômes ou même les déclencher. Des recherches menées au Japon sur des étudiants ont révélé que 80% des jeunes issus de famille de fumeurs, montraient des signes d’allergies respiratoires.

Sachez aussi qu’il ne suffit pas d’éviter les bars ou les soirées enfumées, les particules de tabac qui restent sur les vêtements de vos amis ou collègues fumeurs peuvent polluer l’air et vous rendre allergique.   

Topsante.com

Commenter cet article

Archives