Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


8 troubles à ne pas confondre avec le TDAH

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Mai 2015, 10:05am

8 troubles à ne pas confondre avec le TDAH

Le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurobiologique caractérisé par soit un déficit de l'attention, soit une hyperactivité et une impulsivité, ou les deux.

Plusieurs autres troubles peuvent avoir des symptômes en commun avec le TDAH. En voici quelques uns, selon le DSM-5 (1).

Le trouble oppositionnel avec provocation

Les enfants et adolescents présentant un trouble oppositionnel avec provocation peuvent résister à des tâches à l'école ou au travail qui exigent une application par refus de se conformer aux exigences des autres. Leur comportement est caractérisé par la négativité, l'hostilité et la défiance. 

 
Ces symptômes doivent être différenciés de l'aversion de l'école ou de tâches exigeantes mentalement en raison de la difficulté à maintenir un effort mental, l'oubli des consignes, ou l'impulsivité chez les enfants atteints du TDAH. Le diagnostic différentiel peut toutefois être compliqué par le fait que certains enfants atteints de TDAH peuvent développer des attitudes d'opposition secondaires envers ces tâches.

Le trouble de dérégulation de l'humeur explosive

Le trouble de dérégulation de l'humeur explosive est caractérisé par une irritabilité omniprésente et une intolérance à la frustration, mais l'impulsivité et l'inattention ne sont pas des caractéristiques essentielles. Cependant, la plupart des enfants et adolescents atteints de ce trouble ont aussi des symptômes qui répondent aux critères du TDAH qui est diagnostiqué séparément.

Le trouble explosif intermittent

Le TDAH et le trouble explosif intermittent peuvent avoir en commun des niveaux élevés de comportements impulsifs. Cependant, les personnes présentant le trouble explosif intermittent présentent des agressions graves envers les autres, ce qui n'est pas caractéristique du TDAH, et elles ne connaissent pas les problèmes de maintien de l'attention du TDAH. Le trouble explosif intermittent, qui est rare dans l'enfance, peut aussi être diagnostiqué en présence d'un TDAH.

Le trouble d'apprentissage spécifique

Les enfants atteints d'un trouble spécifique de l'apprentissage peuvent apparaître inattentifs à cause de la frustration, du manque d'intérêt, ou d'une capacité limitée. Cependant, l'inattention ne leur nuit pas en dehors du travail scolaire.

Le trouble du développement intellectuel (déficience intellectuelle)

Les symptômes du TDAH sont fréquents chez les enfants placés dans des milieux scolaires qui ne conviennent pas à leur capacité intellectuelle. Dans de tels cas, les symptômes ne sont pas évidents au cours de tâches non-académiques. Un diagnostic de TDAH en déficience intellectuelle exige que l'inattention ou l'hyperactivité soit excessives pour l'âge mental.

Le trouble du spectre de l'autisme

Les enfants atteints de TDAH et ceux atteints d'autismemanifestent de l'inattention, un dysfonctionnement social, et un comportement difficile à gérer. Le dysfonctionnement social et rejet par les pairs chez ceux atteints de TDAH doivent être distingués du désengagement social, de l'isolement et de l'indifférence aux signaux de la communication des enfants autistes.

Le trouble réactionnel de l'attachement

Les enfants atteints d'un trouble réactionnel de l'attachement peuvent montrer une désinhibition sociale, mais pas l'ensemble complet des symptômes du TDAH, et présenter d'autres caractéristiques telles que le manque de relations durables qui ne sont pas caractéristiques du TDAH.

Le trouble bipolaire

Les personnes atteintes d'un trouble bipolaire peuvent avoir une activité accrue, un manque de concentration, et une impulsivité accrue, mais ces caractéristiques sont épisodiques, survenant plusieurs jours à la fois. L'augmentation de l'impulsivité ou de l'inattention est accompagnée d'une élévation de l'humeur, d'idées de grandeur, et d'autres caractéristiques spécifiques. Le trouble bipolaire est rare chez les pré-adolescents. 

Psychoomedia.qc.ca

 

Commenter cet article

Archives