Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


4 conseils pour dire stop à la pression

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Mai 2015, 13:17pm

4 conseils pour dire stop à la pression

Surcharge, fatigue, déséquilibre vie privée/vie professionnelle, burn out, baisse de la confiance en soi et de l’estime de soi, de la créativité, du courage, de la motivation, de la coopération et de la solidarité… rien qu’à lire les conséquences néfastes que peut provoquer un excès de pression dans nos vies, on a la pression !  Mais si on doit vivre avec, sachez qu’il est possible de la gérer grâce à quelques conseils simples, notamment ceux prodigués par Audrey Akoun et Isabelle Pailleau dans leur ouvrage « Je dis enfin Stop à la pression, 5 étapes pour se libérer ». 

 

La pression peut prendre des formes diverses. Selon qu’elle vienne de l’extérieur ou de nous-mêmes par exemple, elle n’exerce pas les mêmes effets et ne se gère pas de la même manière.

 

La pression positive

Cette pression est positive car - en principe - elle vous fait avancer.

La situation : Vous montez votre boîte. vous avez quitté votre job pour vous lancer en solo. 

Pourquoi on a la pression : changer de vie peut engendrer la peur de l’échec, de ne pas être à la hauteur, d’aller dans le mur.

Comment désamorcer cette pression : derrière chaque peur se cache un désir. Celui de réussir. Mais attention à réussir pour soi et pas pour les autres ; c’est votre projet de vie.

 

La pression sur votre entourage

Dans ce cas de figure, c'est vous qui mettez la pression sur les autres.

La situation : votre enfant a eu une mauvaise note et vous êtes très mécontente. Vous le punissez.

Pourquoi on a la pression : on veut le meilleur pour nos enfants et éventuellement briller devant les autres.  

Comment désamorcer cette pression : mieux vaut l’aider à avancer que de le brimer. Ce n’est pas évident, mais il faut trouver des solutions pour faire différemment car l’apprentissage passe par l’erreur. 

 

La pression sur soi-même

C'est souvent la plus difficile à gérer.

La situation : vous recevez à un dîner et stressez car vous voulez que tout soit parfait, du menu à la décoration de table en passant par la conversation.

Pourquoi on a la pression : la peur de ne pas être aimé, le perfectionnisme qui dans ces moments-là atteint son paroxysme.

Comment désamorcer cette pression : il faut accepter de ne pas être parfaite, lâcher du lest, être authentique. Tester une fois le bon plat de pâtes et s’apercevoir que l’ambiance est détendue et tout aussi bonne.

 

La pression sociale

C'est celle que les autres (votre employeur, votre famille, et la société en général) vous infligent.

La situation : Vous êtes convoquée par votre boss car vous avez fait une erreur dans un dossier. Vous n’avez pas dormi de la nuit la veille du rendez-vous.

Pourquoi on a la pression : la peur du jugement des autres engendre la pression car elle vient taper sur l’estime de soi.

Comment désamorcer cette pression : en s’affirmant. Il est essentiel de faire part de son ressenti, de ses besoins. Gare au burn out qui peut surgir à force de dévalorisation. La communication est la clef. 

Marie Claire

 

Commenter cet article

Archives