Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


13 positions du sommeil et leurs bienfaits

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Mai 2015, 16:16pm

13 positions du sommeil et leurs bienfaits

notre position pour trouver le sommeil en dit long sur notre personnalité. Sur notre bien-être et notre état d’esprit du moment. Pour mieux se connaître, pourquoi ne pas analyser notre langage corporel au cœur de la nuit, quand notre attention se relâche en même temps que la conscience? Décryptage par un pro de nos gestes.

En position fœtale
«C’est la posture du fœtus dans le ventre de sa mère, avec les genoux repliés sous le menton. Le signe d’un fort besoin sécuritaire: on montre ainsi son besoin d’amour et d’attention. Une forme de régression vers la période de la petite enfance», analyse Joseph Messinger.

Sur le coté
C’est la position classique adoptée par le plus grand nombre de dormeurs. D’après le psychologue, si vous dormez à gauche (la partie féminine du corps), vous êtes sereine et tout est en ordre psychologiquement. Vous dormez à droite (la partie masculine du corps)? Vous pourriez bien être en carence affective!

Une main sous la joue
«La joue gauche est le siège symbolique de la tendresse. Quand elle est posée sur la paume gauche lors de la phase d’endormissement, elle indique un besoin de câlins et d’affection avant de vous endormir. La joue droite, quant à elle, est le siège symbolique du courage. Posée dans la paume droite, la posture révèle un besoin de stimuler la persévérance ou la ténacité.»

Sur le dos
Voilà un signe d’équilibre. «Mais il y a différentes façons de se positionner. Si vos chevilles sont croisées de la gauche sur la droite, vous exprimez un sentiment d’insécurité et essayez de juguler inconsciemment votre anxiété. La cheville gauche est, en effet, le siège de la flexibilité, donc de la confiance en l’avenir.» À l’inverse, si vous croisez votre cheville droite sur la gauche, sachez que«celle-ci est le siège de la rigidité, donc de la méfiance. Il s’agit d’un rituel téléguidé par l’inconscient visant à réagir face à un événement douloureux (perte d’emploi, maladie, séparation…).»

Sur le dos, les mains sur le ventre
«On a tendance à le faire en période d’échec, de doutes, ou quand il faut remettre les choses en question. C’est un geste de protection, de défense d’un territoire.»

Sur le dos, les mains en l’air
«Cette posture révèle une ambition chevillée au corps, un besoin d’élévation. Les bras symbolisent la liberté d’être. Le bras gauche est celui de la faculté de croire, le bras droit celui de la faculté d’agir. Si le droit s’étire au-dessus de la tête et que le gauche est replié contre le corps, cela indique que la personne n’a pas la possibilité d’agir à sa guise dans son quotidien. Si le bras gauche est levé et que le bras droit est replié contre le corps, c’est la marque d’un manque de confiance en soi. Car la posture est aussi un rituel réparateur inconscient.»

Sur le dos, les mains croisées sous la tête 
Pour le psy, cette attitude est un rituel inconscient «qui tente d’évacuer une conduite “adulescente”, donc un manque de maturité ou de prudence face à une situation “trop belle pour être vraie », comme on dit». Grâce à cette parade gestuelle, la personne chercherait à compenser un comportement léger, immature ou imprudent.

Sur le ventre
C’est la posture spécifique des adolescents en proie à un sentiment d’instabilité émotionnelle. «On ne se couche sur le ventre que pour combler une carence affective ou pour calmer un sentiment d’hypersensibilité. Paradoxalement, elle procure un sentiment de sécurité et de contrôle, puisque l’on se sent moins vulnérable et que la tête est enfouie dans l’oreiller. Cette position est souvent adoptée aussi par les personnes secrètes qui ne se laissent pas approcher facilement.»

Vous changez souvent de position?
Vous êtes plutôt du genre à gigoter avant de dormir? Vous êtes dans l’instabilité et à la recherche d’une position confortable. «C’est une posture cyclothymique qui montre que vos humeurs sont chahutées. C’est le cas de beaucoup d’insomniaques.» Pour dormir d’un sommeil réparateur, commencez par vous relaxer, grâce à la respiration par le ventre!

Couples : Un sommeil réparateur ?

En petites cuillères collées-serrées
C’est souvent l’homme qui privilégie cette position. «Il enserre sa partenaire pour lui signifier qu’il a le pouvoir. Ce n’est pas une mauvaise possession, car l’amour est bien là, mais en tenant sa femme serrée contre son ventre, il exprime sa peur de la perdre.» Pour le psychologue, c’est aussi «la position de l’homme qui est enceint de sa jalousie!»

Dos à dos
Si vous êtes collés, c’est la preuve que vous êtes proches, mais que chacun entend garder son indépendance et sa personnalité pour se réaliser. «Cette posture renforce les deux partenaires.»
Si vous êtes éloignés l’un de l’autre, cela ne signifie pas pour autant que les relations sont tendues ou proches d’une séparation. En ce domaine, le corps a ses raisons…

Allongés sur le dos
Si votre partenaire vous prend dans les bras, cela montre avant tout qu’il entend veiller sur vous. En posant votre tête sur sa poitrine pour vous endormir, vous lui indiquez aussi que vous avez toute confiance en lui.

Face à face
C’est la position des nouveaux couples amoureux, la période où les peaux et les odeurs ont besoin de s’accorder. Au fil du temps, les partenaires s’éloignent naturellement dans le lit. Cette position n’est pas, en général, la préférée des couples, car il est difficile de s’endormir en ayant la respiration de son partenaire en pleine figure!
Pour le psychologue, cela prouve que les partenaires sont encore dans la découverte mutuelle et le début de leur relation. 

Questionsdefemmes.fr

Commenter cet article

Archives