Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 conseils pour booster votre marque employeur

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Mai 2015, 13:45pm

Catégories : #ENTREPRISE, #TECHNOLOGIE, #DEVELOPPEMENT

10 conseils pour booster votre marque employeur

Concurrence accrue, candidats zappeurs : à l'ère 2.0, l'entreprise doit soigner son image pour recruter et fidéliser les meilleurs. 

Pour espérer attirer et garder les meilleurs profils, rendre sa marque employeur attractive est devenu primordial. Aujourd'hui, de bons salaires ne garantissent plus une bonne image auprès des candidats. Offrir des locaux originaux, créer un site carrière intuitif et appliquer une politique de transparence absolue retiendront davantage leur attention. Voici 10 conseils pour inciter les meilleurs profils à postuler chez vous.

1.Avoir une vraie page carrière dédiée

Oubliez les pages de recrutement austères, flanquées d'une simple adresse mail pour recueillir les candidatures. "Fabriquer un environnement spécialement dédié aux candidats, comme l'a fait la société de conseil Acticall, est une bonne façon de les valoriser et de les inciter à postuler", explique Jacques Froissant, fondateur du cabinet de recrutement Altaïde. "Mais, pour que l'expérience soit la meilleure possible, le site doit être facilement consultable sur mobile. Il est nécessaire de faire usage d'une technologie responsive qui s'adapte à tous les supports", prévient Antoine Jeandet, vice-président de l'agence conseil Quatre vents. "Cela ne sert à rien de dépenser des millions en campagne de recrutement, si la page carrière plante au moment où les candidats postulent. "

2. Mieux rédiger les offres d'emploi

Autre point tout aussi crucial : l'écriture des annonces. "Les offres d'emploi se limitant à un listing de compétences exigées et de tâches à accomplir ne sont pas très attirantes pour un candidat" déclare Jacques Froissant. "Essayez plutôt d'attirer son attention en lui donnant cinq bonnes raisons de vous rejoindre et les avantages auxquels il peut prétendre en travaillant chez vous."N'hésitez pas non plus à donner des éléments de contexte socio-économique : le ratio homme-femme, le chiffre d'affaires, le nombre de salariés. Le candidat veut savoir où il va -peut-être- mettre les pieds".

3. Informer les candidats sur le processus de recrutement

Pendant vos campagnes de recrutement, évitez les courriels envoyés automatiquement après les candidatures. "Les messages comme Si vous ne recevez pas de réponses sous six semaines, vous ne serez pas sélectionné risquent de transformer un candidat laissé à l'abandon en mauvais ambassadeur de la marque", déplore Patrice de Broissia, associé du cabinet de conseil Oasys. "Si envoyer une réponse personnalisée à chacun des postulants est impossible, installez au moins un suivi des étapes de recrutement sur le site carrière comme chez l'agence de chasseurs de tête Ecclesia."

4. Etre transparent

Dévoiler les coulisses de votre entreprise via des vidéos ou des photos retiendra l'attention des internautes qui souhaitent en savoir plus sur la société avant de postuler. "La page Facebook de Danone dédiée au recrutement compile par exemple une série de témoignages filmés à l'iPhone pour renforcer l'effet de réel et réduire l'écart entre les recruteurs et les candidats", remarque Jacques Froissant. "C'est une bonne méthode pour prôner un discours transparent. Mais attention, si le message délivré est biaisé, la sanction sur les réseaux sociaux peut être immédiate et créer un bad buzz très nuisible à la marque employeur. La campagne doit être conforme à la réalité. "

5. Soigner son compte LinkedIn

Oui : il existe encore des sociétés qui, en 2015, négligent leur présence sur les réseaux sociaux professionnels. Linkedin compte pourtant 8 millions d'inscrits français. "Aujourd'hui, une entreprise doit absolument créer un compte Linkedin et l'alimenter régulièrement", conseille Jacques Froissant. "L'Oréal a vite compris l'intérêt d'un tel medium et publie régulièrement des offres d'emploi, mais aussi des informations susceptibles d'intéresser ses 648 000 followers, comme des conseils beauté ou les photos de stars foulant le tapis rouge cannois. " 
Une page LinkedIn ne doit pas seulement être un recueil de postes à pourvoir : elle doit pouvoir fédérer toute une communauté et servir votre image".

6. Accroître son rayonnement 2.0 grâce à ses employés

Pour amplifier votre influence sur les réseaux sociaux et faire rayonner votre marque, développez un réseau d'ambassadeurs en interne. "Utiliser la présence de vos salariés sur Facebook, Twitter ou encore Snapchat pour relayer les annonces d'offres d'emploi amplifiera votre rayon d'action 2.0", explique Jacques Froissant. "Pour les inciter à partager ces posts, proposez à vos salariés des formations gratuites aux réseaux sociaux et gratifiez-les lorsqu'un recrutement est acté grâce à eux. "

7. Garder un œil sur Glassdoor

Maîtriser sa communication pendant la campagne de recrutement ne vaut rien si les employés sapent l'e-reputation de votre société en parallèle. "Aujourd'hui, un site comme Glassdoor, qui permet aux employés de noter et commenter leur société, doit être examiné à la loupe par les dirigeants", recommande Jacques Froissant. "Le but est de rectifier le tir le plus rapidement possible en interne si des critiques assassines sont publiées. Cela permet d'éviter de plomber l'image de la boîte. "

8. Offrir des locaux agréables pour attirer la génération Y

Antoine Malsch, fondateur du site d'informations Melty, l'a bien compris : proposer un environnement correspondant aux valeurs de la génération Y est primordial pour attirer les meilleurs jeunes rédacteurs. Décloisonnement de l'espace, skate-board autorisé, poufs installés pour travailler sans stress : tout est conçu pour favoriser la qualité de vie et les interactions entre cadres et employés. "Ces nouveaux lieux modifient les modes de management, qui deviennent plus souples et moins marqués par les protocoles hiérarchiques", analyse Jacques Froissant. Si vous voulez séduire cette nouvelle génération, très présente sur les réseaux sociaux, et vous bâtir une bonne e-reputation : adaptez votre environnement.

9. Renverser la pyramide hiérarchique

Dans son livre "Les employés d'abord, les clients ensuite", le PDG Vineet Nayar, à la tête de la société indienne HCL technologies, rebat les cartes du management traditionnel en donnant davantage de pouvoir aux opérationnels de sa société. Résultat : un bien être accru au travail et une marque employeur rutilante. Côté finances, tout va bien pour le poids lourd informatique indien, qui a dégagé un bénéfice d'un milliard d'euros pour l'année 2014. Preuve qu'une refonte managériale peut être liée à de bons résultats..

10. Se séparer habilement de ses employés

"La plupart des entreprises gèrent mal les séparations avec leurs salariés ", remarque Patrice de Broissia. "Quand quelqu'un de reconnu dans sa banque a été licencié du jour au lendemain, il a perdu tous ses avantages : le crédit immobilier à taux réduit, les cartes bancaires gratuites... Cette personne est devenue aigrie et compromet aujourd'hui la réputation de la société." Le maintien de ses privilèges aurait sans doute évité une telle réaction : une marque employeur se soigne aussi bien amont, pendant les recrutements, qu'en aval, après le départ des salariés.  

Jdn

 

Commenter cet article

Archives