Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les sodas sucrés diminuent la réaction au stress mais pas ceux à l'aspartame

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Avril 2015, 01:14am

Les sodas sucrés diminuent la réaction au stress mais pas ceux à l'aspartame

La consommation de boissons sucrées diminue la réponse au stress mais pas celle de boissons diètes à l'aspartame, selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism(JCEM).

Kevin D. Laugero de l'Université de Californie à Davis et ses collègues ont mené cette étuderandomisée en double aveugle avec 19 femmes âgées de 18 à 40 ans qui ont vécu au laboratoire de recherche durant 15 jours.   

 

Elles ont été assignées au hasard à prendre une boisson sucrée ou une boisson à l'aspartame lors des 3 repas, pendant 12 jours. Elles ne savaient pas quelle boisson leur avait été assignée et ne prenaient aucune autre boisson sucrée durant la journée.

Avant et après ces 12 jours, des images cérébrales (IRM) ont été prises après qu'elles aient effectué des tests de mathématiques afin d'évaluer leur réponse cérébrale au stress. Des échantillons de salive étaient également pris afin de mesurer les niveaux de cortisol, une hormone essentielle pour la réponse de l'organisme au stress.

Les participantes qui avaient pris des boissons sucrées avaient des niveaux de de cortisol diminués après l'épreuve de mathématiques comparativement à celles qui avaient pris des boissons sucrées à l'aspartame. Elles présentaient aussi plus d'activité dans l'hippocampe - une partie du cerveau impliquée dans la mémoire et sensible au stress - alors que l'hippocampe est normalement moins actif lorsque le corps est soumis à un stress.

Ces résultats offrent de nouveaux indices qui aident à expliquer comment le sucre renforce la tentation de manger en situation de stress, souligne le chercheur. Ils "suggèrent que des différences dans les habitudes alimentaires peuvent expliquer pourquoi certaines personnes sous-réagissent à des situations stressantes et que d'autres réagissent de façon excessive", dit-il.

"Même s'il peut être tentant de supprimer les sentiments de stress, une réaction normale au stress est importante pour une bonne santé. Des études ont lié une sur-réactivité et une sous-réactivité des systèmes neuronaux et endocriniens de réponse au stress à une moins bonne santé mentale et physique."

Ces résultats suggèrent un mécanisme qui peut expliquer le développement d'une addiction au sucre chez certaines personnes et les rendre plus sujettes à l'obésité et ses affections connexes.

Pour une journée donnée, une personne sur deux consomme des boissons sucrées aux États-Unis selon les chiffres des U.S. Centers for Disease Control and Prevention, indiquent les chercheurs. 

Psychomedia

Commenter cet article

Archives