Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le monde peut-il s'enrichir indéfiniment ?

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Avril 2015, 04:37am

Le monde peut-il s'enrichir indéfiniment ?

Alors que les dynamiques démographiques suivent une pente descendante et que les niveaux de productivité diminuent, les éléments qui composent la croissance économique paraissent menacés, dans un environnement contradictoire sur lequel pèse également une forte contrainte écologique.

  • Jamais le monde n’avait connu une telle période d’expansion économique. Depuis 70 ans, et par vagues successives selon les continents, la croissance économique mondiale a progressé à un rythme proche de 4% en termes annuels.
  • Un développement porté simultanément par l’explosion de la population mondiale, passant de 2.5 milliards d’individus en 1950 à 7.3 milliards à ce jour, et par la forte hausse de la productivité.
  • Pourtant, et moins d’un siècle après le début de cette période d’expansion, l’horizon semble déjà promettre des perspectives différentes.
  • Désormais, entre modification profonde des dynamiques démographiques et inquiétudes sur les niveaux de productivité à venir, les composantes de la croissance économique paraissent menacées, dans un environnement contradictoire sur lequel pèse également une forte contrainte écologique.
  •  

 

Les dynamiques démographiques

Depuis les années 50, le taux de croissance de la population mondiale a contribué pour une large part, soit 48% selon le Mc Kinsey Global Institute, à la hausse de la croissance globale, car une population toujours plus importante délivre une capacité de travail en constante progression. Cependant, ce taux de croissance a déjà été divisé par deux depuis le début des années 60, et les anticipations actuelles laissent entendre qu’une nouvelle division par deux aura lieu lors des 35 prochaines années, passant d’une croissance de plus de 2% au début des années 60 (et après le creux démographique causé par le grand bond en avant chinois visible ci-dessous) à une projection de 0.5% pour l’année 2050.

 

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u65387/2015/04/ng1_0.jpg

 

Cliquez pour agrandir

 

De plus, et en raison du vieillissement de la population mondiale, la part de la population active tendra à se réduire, apportant ainsi une plus faible contribution au potentiel de croissance du globe. En effet, alors que la croissance de l’emploi atteignait une moyenne de 1.7% par an au cours des 50 dernières années, ce taux devrait s’afficher à 0.3% pour les 50 prochaines, soit une chute de plus de 80%. C’est-à-dire une perte sèche de potentiel de croissance mondiale de l’ordre de 40%. Soit un véritable bouleversement.

Toujours selon le Mc Kinsey institute, le "pic de l’emploi" devrait ainsi se produire aux alentours de l’année 2050, date à laquelle le nombre de personnes en âge et en capacité de travailler commencera à se réduire, imprimant ainsi une tendance régressive sur la croissance mondiale. Pour certains pays, comme l’Allemagne ou le Japon, le processus est déjà en route, et devrait se généraliser rapidement au sein des pays les plus avancés.

Alors que la croissance mondiale repose sur deux moteurs principaux que sont la démographie et la productivité, il apparaît assez clairement que le premier moteur vient d’être coupé.


Lire la suite at http://www.atlantico.fr/decryptage/monde-peut-enrichir-indefiniment-nicolas-goetzman-2115101.html#dGQEh7PRHFrjGwTQ.99

Commenter cet article

Archives