Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses que vous ignorez sur la banque en ligne

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Avril 2015, 09:29am

5 choses que vous ignorez sur la banque en ligne

Marre de votre banque, de ses tarifs élevés et des files d'attente au guichet. Vous envisagez de passer à la banque 100% en ligne. Celle-ci présente de nombreux avantages mais ne convient pas forcément à tout le monde. Voici ce qu'il faut savoir avant de franchir le cap.

► Filiales des banques physiques
Vous n'osez pas vous aventurer dans le monde des banques en ligne ? Sachez qu'elles sont généralement adossées à des banques traditionnelles. Ainsi, Boursorama est une filiale de la Société générale, e.LCL appartient à LCL, Fortuneo et Monabanq au Crédit mutuel et Hello Bank à la BNP.

Pour sa part, ING Direct fait partie du groupe financier néerlandais ING group. Le siège social de la banque au logo orange est à Paris. Celle-ci ne possède pas d'agence en France mais a installé deux "ING Direct Cafés" à Paris et à Lyon où les clients peuvent venir à sa rencontre.

► Services bancaires moins chers
Au niveau des tarifs, on peut difficilement mieux faire. 
⇒ Pour un petit consommateur, la facture annuelle moyenne est de 8,20 euros, contre 66,32 euros pour les banques physiques, pour un petit consommateur (carte bancaire à débit immédiat, huit retraits mensuels et recours à peu de services), d'après les tarifs en vigueur au 1er février 2015 relevés par la CLCV dans son enquête annuelle sur les tarifs bancaires. Les frais courants sont nuls chez Fortuneo, Boursorama, Hello Bank et ING Direct. Ils s'élèvent à 25,17 euros chez e-LCL.
⇒ Pour un consommateur moyen (en couple, deux cartes de paiement internationales à débit différé avec assurances notamment) la facture moyenne passe à 39,21 euros par an (contre 147,19 euros dans les banques en dur). Seul Boursorama ne facture rien mais la note est en revanche salée chez e-LCL, qui réclame 106,28 euros. 
⇒ Pour un gros consommateur (en couple, une carte premium, retraits hors réseaux, 14 prélèvements par mois, entre autres), la facture s'élève à 46,58 euros par an en moyenne, contre 209,84 euros pour les banques en dur. Mauvais point pour e.LCL, qui facturera 114,95 euros. Bonne surprise chez Boursorama et ING Direct, dans lesquels les frais sont nuls

► Tout le monde n'est pas accepté
En dessous d'un revenu de 1200 euros nets par mois ou si vous avez moins de 5000 euros d'économies à placer, certaines banques en ligne vous refusent l'ouverture en ligne, d'autres ne vous donnent pas accès à une carte bancaire à débit immédiat.

 

 

Quant à la gratuité des cartes haut de gamme (Visa Premier ou Mastercard), elle dépend, elle aussi, d'un niveau de revenu ou d'épargne minimum (généralement autour de 2400 euros nets par mois ou 10.000 euros voire 15.000 euros d'épargne dans la banque.

► Livrets bancaires mieux rémunérés
Entendons-nous bien : les taux promotionnels annoncés dans les publicités ne durent qu'un temps. Cela dit, les livrets d'épargne des banques en ligne rapportent jusqu'à trois fois plus d'intérêt que les livrets traditionnels et ne sont soumis à aucun frais, selon 60 Millions de consommateurs, dans son numéro de mai 2015. 

Mêmes avantages pour les contrats d'assurance-vie et les placements sur les marchés financiers par le biais des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM).

► Offre qui reste à étoffer
L'éventail des offres est plus restreint en ligne que dans les banques classiques. L'offre de crédit notamment n'est pas encore très fournie. Pour déposer du liquide , il faut bien souvent passer par un mandat cash. Enfin, pour encaisser un chèque, il faut le poster au siège.

Cependant pour certaines banques en ligne, vous pouvez parfaitement déposer vos chèques dans les réseaux d'agences physique, par exemple chez BNP Paribas pour Hello Bank ou chez LCL pour e-LCL. 

Metronews.fr

Commenter cet article

Archives