Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 conseils pour arrêter de procrastiner et de stresser

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Avril 2015, 05:12am

 3 conseils pour arrêter de procrastiner et de stresser

"Promis, je le ferai demain !" Cette phrase vous dit-elle quelque chose ? Le fait de remettre à plus tard ce qu'on peut faire sur l'instant peut nuire à votre santé. On sait que la procrastination peut engendrer dépression, anxiété ou phobie. Une étude de l’Université de Bishop au Canada, parue dans le Journal of Behavorial Medicine, a démontré qu'il existe un lien entre l'art de procrastiner et le risque de développer des maladies cardiovasculaires et de l'hypertension.

La psychologue Fuschia Sirois, qui a mené cette étude auprès de 800 personnes, a observé que la procrastination chronique "peut être la cause d'une fragilité importante pour ceux qui vivent avec une maladie chronique qui met leur vie en danger". De précédents travaux de la psychologue avait déjà montré que le fait de procrastiner pouvait avoir des répercussions sur la santé.

Procrastiner : source de stress 

 

 

Premièrement, le procrastinateur ne prend pas suffisamment soin de lui (il mange mal, ne pratique aucune activité physique et ne va pas voir de médecin). Deuxièmement,  il est soumis à une dose importante de stress, en raison de ses retards à répétition, ce qui a un effet néfaste sur l'organisme et peut donc causer des problèmes de santé. 

Pour arrêter de procrastiner, des solutions existent. Pour le coach professionnel en gestion du temps Michael Ferrari, auteur de "Stop à la procrastination, c'est malin !" (aux éditions Leduc.s), le fait de tout remettre au lendemain n'est pas une fatalité. Voici trois conseils pour apprivoiser vos angoisses.

► Pensez aux effets bénéfiques
Les choses que l'on reporte sont souvent des obligations qu'on n'a pas décidé soi-même. "Il est donc essentiel de bien réfléchir sur les raisons qui nous poussent à ne pas agir, en se focalisant sur les effets bénéfiques qui suivront", conseille le coach. La procrastination n'est pas une maladie, explique Michael Ferrari : "En réalité, c'est souvent le symptôme d'un manque de confiance ou d'estime de soi. Pour y remédier, il faut se fixer un objectif sur lequel on se concentre, et qu'il faut réaliser dans la journée. En général, ça prend 5 minutes. Et on se sent tout de suite beaucoup mieux !"

► Listez et vous retrouverez l'estime de vous
En raison de leurs retards à répétition, les procrastinateurs peuvent être vus comme des personnes fainéantes, peu fiables voire incompétentes. "L'image qu'il a de lui n'est pas bonne, souligne le coach. Pour retrouver de l'estime de soi, le mieux est de lister les sujets sur lesquels on a tendance à procrastiner et ceux sur lesquels on a décidé d'agir, ce qui va l'aider à retrouver de l'estime de soi."

► Adoptez la technique du "chauffeur routier"
"Les procrastinateurs ont tendance à trop intellectualiser leurs problèmes", constate Michael Ferrari. Une astuce pour y remédier : posez-vous la question "comment je me comporterais si j'étais un chauffeur routier ?". Il a son itinéraire et il s'y tient. Il ne se pose pas de question. Selon le coach, il faut éviter de dramatiser la situation : "On a le droit de se laisser une marge de manœuvre, en s'autorisant à reporter une chose de temps en temps, comme sa déclaration d'impôt, par exemple. Mais cela doit devenir une priorité dès le lendemain." Autrement dit, l'essentiel est que le choix vienne de vous. "Cela permet de reprendre le contrôle, de prendre conscience du fait que nous avons le pouvoir de choisir ou de réagir face à un problème." 

Metrnews.fr

Commenter cet article

Archives