Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Chine lance le premier tramway à hydrogène. Avantage: il n'émet que de l'eau

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Mars 2015, 18:40pm

Catégories : #VIDEO, #TECHNOLOGIE, #CHINE

Dans la ville de Qingdao, sur la côte est chinoise, un nouveau type de locomotive vient de faire son apparition dans les rues. S’il ressemble un peu au Shinkansen, le TGV japonais, ce tram orange fabriqué par la compagnie Sifang ne peut pas dépasser les 70 km/h.

«Mais dans la Chine enfumée, la vitesse n’est aussi importante que ce que laisse le tram sur son passage: il n’émet que de l’eau», explique le site Bloomberg, et c'est là le plus important.

Grâce à une batterie à hydrogène embarquée, les trois rames d’un tram peuvent rouler 100 kilomètres et transporter jusqu’à 380 passagers. Encore mieux, il ne faut que trois minutes pour la recharger.

«La distance moyenne d’une piste de tram est de 15 kilomètres, explique l’un des responsables du projet à l’agence Xinhua, cela veut dire qu’une recharge est suffisante pour trois aller-retour.» «Il n’y a donc aucun impact sur l’environnement, sans pour autant perdre en praticité», ajoute le site Science Alert avant de rappeler le coût dérisoire de ce genre d’énergie.

L’hydrogène est déjà utilisé pour les voitures, mais beaucoup moins dans l’industrie des transports en commun. C’est même la première fois qu’un tram utilise l’hydrogène comme source d’énergie, et la Chine semble désormais miser sur ce moyen de locomotion. Pour l’instant, note Bloomberg, il n’y a que 133 kilomètres de rails pour tram dans le pays, dispatchés dans sept villes. Mais le gouvernement a fait savoir qu’il comptait investir 200 milliards de yuans (29 milliards d’euros) dans les cinq prochaines années pour dépasser les 1.800 kilomètres de rails à travers la Chine.

Une autre ville a d’ores et déjà fait savoir son intention d’installer ce genre de tram.Foshan, situé dans le sud-est du pays, veut investir 65 millions d’euros dans le tram de la compagnie Sifang, mais aussi se lancer dans la voiture écologique.

Jusque-là, la Chine «manquait d’une vraie stratégie nationale sur le développement de véhicules à hydrogène, explique à Bloomberg Zhang Yongming, de l’université de Shanghai Jiaotong, mais maintenant il y a un progrès indéniable dans la commercialisation de cette technologie.»

De manière plus générale, la prise de conscience environnementale semble devenir de plus en plus visible dans le pays. Il y a quelques semaines sortait sur le YouTube chinois le documentaire Under The Dome, qui dénonce l’asphyxie dans laquelle vit la Chine à cause de la pollution. En un week-end, il a été vu plus de 150 millions de fois, plus de 370 millions de commentaires ont été postés sur Weibo, le réseau social local. 

Source

 

Commenter cet article

Archives