Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 conseils pour éviter de dire des choses que vous regretterez plus tard

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Mars 2015, 20:35pm

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS

7 conseils pour éviter de dire des choses que vous regretterez plus tard

Même les relations les plus heureuses connaissent les disputes. Ces dernières ne deviennent un problème que lorsque les partenaires sont incapables de contrôler leurs émotions. Il arrive souvent que les personnes regrettent a posteriori les reproches formulés lors de ce type de situations. La thérapeute relationnelle autrichienne Helen Rudinsky a dressé une liste de conseils utiles afin d'éviter ce genre d'escalades qui nuisent aux relations harmonieuses.

 

Conseil 1 : Faites une pause 

Apprenez à reconnaître lorsqu’une discussion est sur le point de dégénérer et pensez à faire une pause. Dites par exemple quelque chose comme « J’ai besoin de quelques minutes pour réfléchir à ce que je veux dire. Peut-on parler de ce sujet après le dîner ? ».

 

Conseil 2 : Communiquez avec respect

S’il n’est pas possible de faire une pause, essayez de briser la dynamique négative de la discussion en faisant preuve de respect et de reconnaissance. Montrez à votre partenaire que vous respectez ces inquiétudes à l’aide d’une phrase du type : « Je me rends compte que cela t’inquiète » ou « Je comprends que l’honnêteté est quelque chose d’important pour toi ».

 

Conseil 3 : Employez le pronom personnel « je » au lieu de  « tu »

Dites quelque chose comme « Je ne peux pas penser correctement lorsque tu tapes du poing sur la table ». Ce type d’attitude colérique fait en sorte que l’autre est sur la défensive et adopte un comportement de riposte. C’est la raison pour laquelle il est préférable de se concentrer sur sa position et d’essayer de ne pas accuser l’autre constamment. Il vaut donc mieux commencer sa phrase par « je » plutôt que « tu ».

 

Conseil 4 : Appliquez l’écoute active

Souvent, l’autre a seulement besoin d’être entendu. Lorsque vous écoutez avec un réel intérêt votre partenaire et que vous l’interrogez sur ce qui le bouleverse, il se calme souvent. Il est possible de lui faire comprendre que vous êtes à l’écoute de ses sentiments en le laissant par exemple finir ses phrases.

 

Conseil 5 : Employez l'humour

L'humour aide parfois à briser la tension qui s'est créée. Ne l'utilisez cependant pas si une dispute a vraiment commencé car cela risquerait d’envenimer la situation.

 

Conseil 6: Dites encore quelque chose et ensuite partez

Lorsque la conversation devient vraiment conflictuelle et que l’on se rend compte que rien ne permettra de mener une discussion constructive, il est préférable de clore le débat et de faire comprendre à l’autre qu’il est regrettable d’être traité de la sorte et d’ensuite aller faire un tour.

 

Conseil 7 : Partez           

Parfois, il n’est plus possible de parler sans risquer de mettre de l’huile sur le feu. Dans ce cas, il vaut mieux se taire et partir et revenir plus tard afin de voir si la conversation peut reprendre un cours plus serein.

 

Conseil bonus : la technique L.A.S.T

Durant les prochains jours, observez la situation. Ayez conscience que lorsqu’une conversation commence à dégénérer, restez calme, parlez à voix basse et maintenez cette situation dans la sphère privée. La technique suivante vous permettra d’augmenter vos chances de résoudre le conflit. La technique L.A.S.T se compose comme suit :

- L - « Listen » : écoutez le partenaire et faites bien attention à ce qu'il dit exactement.

- A - « Assess » : évaluez la situation et déterminez s’il s’agit du moment adéquat pour résoudre le conflit ou s’il vaut mieux attendre et faire une pause.

- S - « Stop » : si la dispute semble s’envenimer, il vaut mieux arrêter la conversation et décider de faire une trêve.

- T - « Turn Away » : si la situation vous échappe, il vaut mieux s’éloigner et revenir plus tard discuter des questions sensibles lorsque la situation est à nouveau sous contrôle. 

Source

 

Commenter cet article

Archives