Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi se gratte-t-on dans le nez ?

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Février 2015, 06:23am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE, #CORPS

Pourquoi la plupart des êtres humains pratiquent-ils la rhinotillexomanie ? Voilà la question saugrenue à laquelle les scientifiques tentent de répondre sérieusement depuis 1995.

 

Pourquoi se gratte-t-on dans le nez ?

La rhinotillexomanie est le fait de se nettoyer le nez avec le doigt. Si elle est pratiquée par un grand nombre d'entre nous, cette pratique est considérée comme impolie et taboue.

Les premiers chercheurs à s'être penchés sur la question sont les Américains Thompson et Jefferson, rapporte la BBC. En 1995, ils ont envoyé une enquête par e-mails à 1000 habitants de Dave County, une ville du Wisconsin. Parmi les 254 personnes qui ont répondu, 91 % ont avoué se curer le nez régulièrement. Deux personnes ont même confié que cette habitude interférait avec leur vie quotidienne. Deux autres ont également avoué qu'elles avaient tellement gratté dans leur nez, que cela avait formé un trou dans leur cloison nasale. Cette première étude, si elle n'était pas parfaite, est tout de même parvenue à rendre compte que même si la pratique est taboue elle est très répandue.

Cinq ans plus tard, une autre étude, menée par des chercheurs indiens, est partie du principe que la pratique était plus courante chez les enfants et les adolescents que chez les adultes. Les chercheurs ont donc étudié le comportement des plus jeunes. Sachant que l'étude du Wisconsin avait reçu peu de réponses, ils ont distribué leurs questionnaires dans quatre écoles qu'ils estimaient représentatives de différents niveaux socio-économiques.

Chittaranjan Andrade et BS Srihari ont récolté les données de 200 adolescents dont la plupart ont admis se curer le nez, en moyenne quatre fois par jour. Parmi ceux-ci, 9 ont même admis déguster le résultat de leurs recherches... Selon les chercheurs, les résultats n'étaient pas différents en fonction du niveau socio-économique des élèves. Ils ont toutefois noté que les garçons étaient plus susceptibles de se gratter dans le nez que les filles. 

 

Attention dangers

Loin d'être inoffensive, la rhinotillexomanie peut aussi conduire à des pathologies assez graves (des trous dans la cloison nasale par exemple) et être associée à des troubles obsessionnels compulsifs.

Selon une étude néerlandaise publiée en 2006, se gratter dans le nez peut favoriser les infections bactériennes. Les chercheurs ont constaté que les personnes qui ont tendance à se gratter le nez, les oreilles et la gorge sont plus susceptibles de contracter un staphylocoque. Malgré tous ces risques et la possibilité de dégouter les personnes autour de nous, nous continuons à nous curer le nez avec le doigt. Pourquoi ? Les scientifiques n'ont pas encore trouvé la réponse. Selon la BBC, il s'agirait peut-être simplement de paresse, notre doigt étant toujours à portée de main... 

Source

 

Commenter cet article

Archives