Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 10 langues les plus difficiles à apprendre

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Février 2015, 05:33am

Catégories : #RELATIONS, #DEVELOPPEMENT, #ECOLE, #MONDE

Certaines langues demandent plus d'une année d'étude pour en connaître les rudiments alors que d'autres ne prennent que quelques semaines. Mais laquelle est la plus difficile de toutes ? Un classement réalisé par l'UNESCO propose le top 10 des langues les plus difficiles dans le monde.

 

Les 10 langues les plus difficiles à apprendre

10: le français

Langue d'origine latine, elle n'est guère difficile à apprendre pour les natifs qui sont issus d'un pays qui pratique une langue de la même famille comme l'italien, le portugais et l'espagnol. Il en va tout autrement pour les autres où la prononciation très stricte et les règles d'orthographe parfois obscures laissent souvent perplexes.

9: le danois

Avec son système phonique insolite, la langue parlée n'a rien ou très peu à voir avec l'écrit. Ce qui complique grandement son apprentissage.

8: le norvégien

Le Norvégien oral n'a que peu de "normes" officielles et laisse encore une large place au dialecte local.

7: L'allemand

C'est une langue flexionnelle (où tous les mots ne sont pas invariables) comportant des conjugaisons et des déclinaisons, mais aussi pas moins de trois genres grammaticaux masculin, féminin et neutre). Beaucoup de mots ont par ailleurs une même racine, sans parler de l'usage régulier de dialecte.

6: le finnois

Cette langue nordique a une grammaire extrêmement complexe qui possède 15 cas. Le finnois emploie souvent des suffixes là où d'autres langues emploient plus volontiers des pronoms et des prépositions . Ce qui fait que l'on peut parler d'une langue "agglutinante". La langue finnoise va aussi modifier les verbes, noms, pronoms, adjectifs et chiffres en fonction de leur rôle dans la phrase.

5: le japonais

Influencée par le chinois, cette langue emprunte aussi un grand nombre de mots à l'anglais depuis la Deuxième Guerre mondiale. La grosse difficulté de la langue vient de la différence entre la langue écrite et celle parlée. Mais aussi d'une grammaire qui sert à exprimer un vaste panel de politesse et de formalités linguistiques.

4: L'islandais

Un vocabulaire archaïque et une grammaire complexe le rendent très difficile à maîtriser. La principale difficulté de l'islandais réside dans le fait que certaines voyelles sont affectées par leur entourage lors des déclinaisons et des conjugaisons. Mais aussi qu'un même mot peut prendre jusqu'à 70 "formes" différentes.

3: L'arabe

Un alphabet de 28 lettres, une lecture de droite à gauche, peu de voyelles, la langue arabe est très difficile à appréhender. Une construction complexe des mots en partant d'une racine de base complique son apprentissage. De même que les lettres gutturales seront les premiers obstacles de la langue arabe pour les Anglais et les Français.

2: Le grec

Une langue qui est surtout difficile à cause de ses règles d'accentuation complexes. Une accentuation pourtant très importante, car elle entraîne de nombreuses inflexions qui peuvent changer le sens du mot.

1: le chinois

Une forme écrite qui ne donne aucun indice sur la prononciation et un système de tons qui peut donner un tout autre sens au mot rendent cette langue particulièrement ardue. 

 

Apprendre une langue c'est bon pour le cerveau

Peu importe les langues qu'on apprend, l'exercice est bon pour le cerveau. Mais certaines langues sont plus difficiles que d'autres. Par exemple un anglophone va mettre en moyenne 22.000 heures soit 88 semaines pour maitriser un tant soit peu le japonais. Le Chinois, l'Arabe et le Coréen prennent à peu près autant de temps. Il est vrai que le japonais et le chinois demandent de mémoriser des milliers de caractères.

L'Arabe pour sa part utilise moins de voyelles et seulement très peu de mots qui ressemblent à ceux des langues européennes. Alors que l'alphabet coréen l'Hangul est connu comme l'un des plus logiques systèmes d'écriture au monde, la structure des phrases et la syntaxe sont particulièrement complexes. Par exemple en coréen on va utiliser sujet-objet -verbe alors qu'en français on va utiliser sujet-verbe complément. En Coréen on va plutôt dire "livre je lis" que "je lis mon livre".

Le turc et l'hébreu ne demandent "que" 44 semaines d'études pour un anglophone soit 1.100 heures d'apprentissage. Les langues les plus faciles à apprendre sont celles qui sont les plus proches de la langue de Shakespeare. Soit l'espagnol ou l'italien. Pour pouvoir se débrouiller correctement dans ces langues, cela ne demanderait que 600 heures soit 20 semaines d'étude.

Une infographie instructive et ludique est à lire ici

Commenter cet article

Archives