Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment le mot « encore » peut influencer vos chances de réussite

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Février 2015, 03:37am

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #CERVEAU, #TRAVAIL

Comment le mot « encore » peut influencer vos chances de réussite

Il existe un mot capable de faire la différence entre les chances de succès et l’échec, explique Carol Dweck, psychologue de Stanford et experte en motivation, dans une séquence vidéo postée sur YouTube. Selon Carol Dweck, le langage que nous utilisons pour décrire nos capacités peut contribuer à modifier notre état d’esprit et à l’orienter vers une optique de croissance. Le mot « encore » peut nous permettre d’évoluer de la conviction que nos propres capacités, notre intelligence et notre talent sont limités à la croyance que ces mêmes qualités peuvent être développées, cultivées et améliorées.

 

« Nous avons découvert dans notre enquête que certains étudiants croient que leur intelligence est immuable », explique Carol Dweck. « Ces étudiants évitent de relever des défis parce qu’ils ont l’impression que l’effort et le fait de rétrocéder les ferait passer pour quelqu’un de stupide ». « D’autres étudiants ont cependant une mentalité de croissance. Ils comprennent qu'ils peuvent développer leurs capacités grâce à un travail acharné, à des stratégies adéquates et à un bon enseignement. Ils ne pensent pas que tous les individus sont identiques, mais ils comprennent qu'ils peuvent devenir plus intelligent au fil du tempss », poursuit Dweck.

Selon Dweck, il est sain d'avoir un regard réaliste sur ses propres lacunes. Mais il est également nécessaire de comprendre qu’il est possible de s’améliorer si l’on veut rester vraiment motivé pour parvenir à des réussites et surmonter des obstacles. Un moyen rapide pour mettre en œuvre ce type de stratégie est d’intégrer dans son vocabulaire le mot « encore » lors de pensées ou lors de prises de parole au sujet de choses que l’on n’est pas capable de réaliser mais que auxquelles on souhaite parvenir.

« Nous avons constaté que la création de certaines phrases avec les termes « encore » ou « pas encore » était capable d’accroître la motivation des étudiants. « On peut penser de soi que l’on est pas doué en mathématiques »,  explique Dweck  dans sa vidéo. Selon la psychologue, vous pouvez cependant vous dire que vous n'êtes pas encore bon en mathématiques. Il s’agit d’une différence d'attitude importante. Via ce seul mot, vous allez poursuivre votre trajectoire d’apprentissage et vous placer dans une dynamique d’aboutissement de cet apprentissage. Il existe aussi un facteur de motivation supplémentaire qui découle de notre décision d’apprendre et de devenir ce que nous souhaitons. Vous deviendrez une personne plus intelligente d’un point de vue globale en raison de vos efforts.

Dans la séquence vidéo, Carol Dweck fournit une astuce afin de prendre ce type de décision. « Le simple fait de se donner du mal pour apprendre une matière déterminée ou pour atteindre un but précis, va vous rendre plus intelligent », explique-t-elle. « Chaque fois qu'on entreprend une tâche compliquée et que l’on s’y tient, les neurones du cerveau vont former de nouvelles connexions plus fortes. Et au fil du temps, ces connexions développent leur capacité intellectuelle ». 

Source

 

Commenter cet article

Archives