Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 bonnes raisons pour arrêter d’être gentille

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Février 2015, 21:06pm

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS

10 bonnes raisons pour arrêter d’être gentille

D’abord, je dois vous dire que le jour où j’ai arrêté d’être gentille, ce fut un soulagement presque instantané. Pas pour moi, non, je devais m’habituer à mon statut de femme commune et combattre ma culpabilité mal placée ; ce fut un réel soulagement pour tout mon entourage…

 

1. Les gentilles sont psychorigides

Peut-être pas les deux ou trois premières années de leur vie, mais très rapidement, les gentilles deviennent psychorigides. Ce n’est pas qu’elles soient moins intelligentes que les autres, c’est qu’elles sont clairement moins flexibles. Ben oui, parce que dans leur univers, il y a les gentilles – elles – et les méchantes  – les autres –…

 

2. Les gentilles sont rancunières

Ou en tout cas, bien plus que la plupart des gens… Elles tiennent des comptes parce qu’elles s’attendent à ce que leur gentillesse leur soit rendues, et malheur à celui (ou celle) qui verrait son solde créditeur, un peu ça va, mais point trop n’en faut, il n’est écrit nulle part que les gentilles devaient, en plus, être altruistes… Ce qui m’amène à la troisième raison…

 

3. Les gentilles sont égoïstes

Les gentilles ne font pas les choses parce que ça leur fait plaisir, mais parce qu’elles se sentent obligées de le faire, ce qui fait qu’en fait, votre bien-être leur est totalement indifférent, finalement, la seule chose qui compte, c’est qu’elles gardent leur statut de gentille et que leur culpabilité à elles soient bien gérées. Ce qui m’amène à la quatrième raison…

 

4. Les gentilles sont envahissantes

Oui parce que si par malheur, elles se sentent en déficit de gentillesse, elles vont vous proposer leur aide alors que vous n’en n’avez ni besoin, ni envie. Elles vont insister, argumentant que cela leur fait plaisir jusqu’à ce que vous cédiez sous la pression, persuadée que vraiment, vous ne méritez pas une telle amie. Et en fait, ce n’est pas faux, personne ne mérite de vivre ça… Surtout qu’après, vous serez créditrices…

 

5. Les gentilles sont hypocrites

Ou pour le moins, leur « jugement » n’a aucune valeur. Ce qui fait que si vous allez faire une séance de shopping avec une gentille, vous pouvez tout à fait vous attendre à acheter un pantalon hors de prix qui ne vous va pas du tout. Les gentilles sont gentilles, elles ne vont pas vous dire que le rose pâle fait ressortir votre peau laiteuse.

 

6. Les gentilles sont prévisibles

Elles seront gentilles, quoi qu’il arrive. Bon, bien sûr, après coup, vous entendrez parler pendant plusieurs mois de la fois où elles n’ont pas osé remettre Georges à sa place, parce qu’elles sont gentilles, alors qu’il a fait preuve de beaucoup trop de cavalerie.

 

7. Les gentilles sont exigeantes

Faut dire qu’elles le sont tellement avec elles-mêmes, que fatalement, elles le sont aussi avec les autres. Jamais elles ne se permettraient de faire ce genre de chose, de dire ce genre de chose ou d’avoir osé dire « non » alors que quelqu’un était dans le besoin. Du coup, pour les gentilles, aucune excuse n’est valable puisqu’elles sont prêtes à aller déménager une copine avec une jambe cassée. Ce qui m’amène à la huitième raison…

 

8. Les gentilles se permettent beaucoup de choses

Chaque fois qu’elles nous font des remarques, ce ne sont pas des critiques, ben non ! Elles sont gentilles ! Du coup, comme leurs idées sont toujours empreintes d’une grande bonté, les gentilles peuvent tout à fait se permettre de mettre en doute absolument tous nos choix et toutes nos actions, ou en tout cas, de nous signifier qu’elles n’auraient pas agi comme ça – je tiens à préciser qu’après coup, même les pas gentilles auraient pu faire ce genre de déductions – , mais ce n’est pas pour nous blesser ou pour remuer le couteau dans la plaie, c’est pour rendre service.

 

9. Les gentilles sont toujours déprimées

Ben si, parce que le monde est dur avec les gentilles, la plupart des gens abusent de leur gentillesse. Ce qui est quand même le comble de l’injustice, parce que vraiment, avec tout ce qu’elles font, elles ne méritent pas ça…

 

10. Les gentilles n’ont pas d’humour

En fait, ça c’est un effet collatéral : comme pour être gentille en permanence, il faut être dans l’extrême gestion de soi, il n’y a plus de spontanéité possible… Et sans spontanéité, pas d’humour…

Bref, faites comme moi, arrêtez d’être gentille, vous soulagerez votre entourage ! 

Source

 

Commenter cet article

Archives