Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les prothèses dentaires en 5 questions

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Janvier 2015, 22:37pm

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR, #DENT, #SANTE-BIEN-ETRE

Chaque année, 11 millions de prothèses dentaires sont posées en France. A quoi servent-elles ? Peut-on en avoir à tout âge ? Fait-il les préférer fixes ou amovibles ? On répond à toutes vos questions. 

 

Les prothèses dentaires en 5 questions
A quoi servent les prothèses dentaires ? 

 

Les prothèses dentaires servent à remplacer ou à protéger les dents manquantes ou très abimées. Au-delà des considérations esthétiques, une dentition saine et complète est en effet essentielle pour rester en bonne santé.

« La mâchoire est la première des articulations de notre corps, explique le Dr Guillaume Gros, dentiste à Tours (37). Lorsqu'elle est amputée d'une ou plusieurs dents, ce déséquilibre peut se répercuter sur l'ensemble du corps, à la manière d'un effet domino : le patient risque alors des douleurs articulaires voire musculaires, par exemple au niveau du dos. »

Aussi, pour ménager les muscles et les tendons, le dentiste installe une prothèse, c'est à dire une (ou plusieurs) fausses dents qui vont permettre de « caler » la mâchoire et, donc, de préserver l'équilibre du corps entier. 

 

Quand en a-t-on besoin ? 

 

Il n'y a pas que les boxeurs qui perdent des dents ! « Bien sûr, suite à un traumatisme de la mâchoire (un coup ou une chute, par exemple) on peut perdre une dent et avoir besoin d'une prothèse, explique le Dr Guillaume Gros. Mais le plus souvent, ce sont les caries et les parodontites qui conduisent à la pose de matériel dentaire. »

La carie, c'est une maladie infectieuse qui endommage la structure de la dent : sous l'action de bactéries, les sucres consommés sont transformés en acides et attaquent la dent en profondeur... jusqu'à sa dévitalisation.

La parodontite est aussi une maladie causée par des bactéries. Cependant, cette fois, ce sont les tissus qui entourent et qui soutiennent les dents (la gencive, le ligament et l'os alvéolaire) qui sont attaqués. Si elle n'est pas traitée, la parodontite peut aussi conduire à la perte de certaines dents.

Pas de panique : se brosser les dents, utiliser du fil dentaire ou encore se faire détartrer régulièrement sont autant de petits gestes qui nous préservent de ces pathologies... 

 

A qui sont-elles destinées ? 

 

Oubliez les clichés : les prothèses dentaires ne sont pas réservées aux personnes âgées ! « En général, on attend tout de même l'âge de 18 ans avant de proposer une prothèse à un patient, explique le Dr Guillaume Gros. En effet, avant cet âge, la croissance osseuse n'est pas terminée et les solutions ne peuvent donc qu'être temporaires. » 

 

Quelle est la différence entre une prothèse fixe et une prothèse amovible ? 

 

Il existe deux types de prothèses dentaires : les fixes et les amovibles.

Une fois posée, la prothèse fixe ne s'enlève plus : elle est soudée à la mâchoire. La plus connue est la couronne : celle-ci est utilisée pour protéger une dent délabrée mais dont la racine est saine. Il s'agit en fait d'un « capuchon » installé sur la dent pour la préserver. Parfois, si la dent est très abimée, il est nécessaire de renforcer la couronne avec un pivot, c'est-à-dire un rivet implanté au cœur de la dent pour la soutenir.

A l'inverse, lorsqu'une ou plusieurs dents sont manquantes (il n'en reste même pas la racine), il faut alors installer un bridge. L'idée, c'est de poser une ou plusieurs fausses dents pour remplacer celles qui manquent en appuyant la prothèse sur les dents restantes et la gencive.

Les prothèses amovibles, elles, peuvent se retirer. Là encore, il s'agit de remplacer des dents manquantes en appuyant la prothèse sur la gencive, les dents restantes et/ou l'os alvéolaire.

« Le dentiste opte pour un modèle amovible lorsqu'il manque beaucoup de dents au patient, explique le Dr Guillaume Gros. Mais, pour des questions de confort, la prothèse fixe reste plus agréable à porter. »

Cependant, certaines marques sont parvenues à mettre au point des « colles » spéciales qui permettent de fixer les prothèses amovibles à la mâchoire afin d'éviter qu'elles ne bougent, notamment au moment des repas. 

 

En quoi sont-elles faites ? 

 

Les prothèses dentaires fixes (la couronne et le bridge, donc) peuvent être réalisées en métal ou en céramique. « Si le métal est évidemment moins cher, il est aussi moins agréable à porter », explique le Dr Guillaume Gros. D’abord, il y a l’aspect esthétique : tandis que le dentiste peut faire en sorte que la dent en céramique ait la même couleur que le reste de la dentition, une prothèse en argent, en titane, en cuivre ou même en or sera forcément plus voyante.

« Par ailleurs, avec une prothèse en métal, il y a un risque que le patient subisse de faibles chocs électriques par moments », ajoute le Dr Guillaume Gros.

Dans le cas de prothèses amovibles, plusieurs matériaux interviennent. En général, les dents sont réalisées en résine composite beige, pour le plus de discrétion possible. La plaque qui se pose sur la gencive est, elle, fabriquée en métal hypoallergénique. « On utilise assez peu la céramique dans le cas de modèles amovibles : ce matériau n’est pas assez souple », explique le Dr Guillaume Gros. 

Source

Commenter cet article

Archives