Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les femmes pleurent quatre fois plus que les hommes

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Janvier 2015, 04:46am

Catégories : #SCIENCE, #SANTE-BIEN-ETRE

Une femme pleure non seulement plus, mais aussi plus longtemps qu'un homme. C'est un cliché. Il est pourtant basé sur des constatations scientifiques.

 

Les femmes pleurent quatre fois plus que les hommes

De Morgen publie les chiffres d'une étude d'Ad Vingerhoets, psychologue clinique à l'université de Tilburg aux Pays-Bas. Ceux-ci sont sans appel : une femme pleure 4 fois plus qu'un homme. En moyenne, elle est assaillie par les larmes quatre fois durant six minutes chaque mois. Un homme lui ne pleure qu'une fois et les sanglots ne durent que de deux à trois minutes. Ad Vingerhoets remarque néanmoins que lors d'émotions fortes que sont les chagrins d'amour, les deuils et la nostalgie, les hommes pleurent autant que les femmes.

 

Les femmes pleureraient plus souvent parce qu'elles s'exposent plus souvent à des situations émotionnelles en étant avec ses enfants ou en regardant des films romantiques. Par ailleurs les femmes ressentent plus rapidement une certaine forme d'impuissance. Or comme le précise le psychologue, "les larmes seraient plus facilement provoquées par un sentiment d'impuissance que par la tristesse. Les larmes dans ce contexte sont un appel à l'aide". La dernière raison serait à chercher du côté des hormones ou plus précisément de la testostérone. En effet, celle-ci bloque l'envie de pleurer. Et c'est pourquoi on constate que les hommes qui en ont moins - les vieux, les transsexuels ou ceux qui souffrent d'un cancer de la prostate - pleurent plus régulièrement. 

 

Pleurer, un problème solitaire et de luxe

Les femmes pleureraient aussi plus facilement dans les pays développés qu'ailleurs puisque les règles sociales tolèrent dans nos contrées plus de spontanéité. Plus surprenant, on pleure plus en Islande et en Scandinavie que dans les pays du sud de l'Europe. En effet "le pic de larmes se situe souvent entre 18 et 22 heures. Or dans le sud, les gens se trouvent encore dehors. Et on ne pleure que rarement en public" précise encore Ad Vingerhoets dans De Morgen. 

Source

 

Commenter cet article

Archives