Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le manque d’activité physique tue plus que l’obésité

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Janvier 2015, 02:17am

Catégories : #OBESITE, #SPORTS, #SANTE-BIEN-ETRE, #MORT

Le manque d’activité physique tue plus que l’obésité

Si vous pensiez qu’une silhouette mince est une preuve de bonne santé, il serait temps de revoir votre position. Ne pas bouger assez est en effet plus susceptible que l’obésité de causer une mort précoce, nous apprend une étude britannique. Selon les scientifiques de l’université de Cambridge, le manque d’activité physique cause même deux fois plus de décès que l’obésité.

Une bonne nouvelle cependant : pas la peine de courir un marathon tous les jours pour commencer à voir les bénéfices du sport. Une promenade rapide quotidienne de vingt minutes suffirait à réduire considérablement les risques de mort prématurée. "Le message est simple : une petite dose d’activité physique par jour peut avoir des bénéfices conséquents chez les personnes inactives", explique le professeur Ulf Ekelund, du Medical Research Council (MRC) de l’université de Cambridge.

 

Réduire jusqu'à 30% le risque de mort précoce

Mais vous vous en doutez, en faire plus, c’est encore mieux. "Bien que l’on ait établi que vingt minutes d’activité peuvent faire la différence, on devrait vraiment essayer d’aller plus loin. Les bénéfices sur la santé de l’activité physique sont nombreux et nous devrions vraiment l’intégrer à notre quotidien", insiste le scientifique.

Pour en arriver à ces conclusions, publiées dans l’American Journal of Clinical Nutrition, les chercheurs ont étudié des données provenant de 334.161 Européens (hommes et femmes) pendant douze ans. Ils ont mesuré leur taux d’activité physique ainsi que leur taille, poids et tour de taille et en ont conclu qu'une marche rapide de vingt minutes (qui permet de brûler entre 90 et 110 kilocalories) réduisait de 16 à 30% les risques de mort précoce. Ils ont par ailleurs analysé 9,2 millions de décès d’hommes et femmes enregistrés en Europe et se sont aperçus que 337.000 d'entre eux pouvaient être attribués à l’obésité (définie par un IMC supérieur à 30), contre 676.000 liés à une activité physique insuffisante.

 

20 minutes vitales d'exercice quotidien

Mais pas d'inquiétude, il y a de nombreux moyens d’arriver à ces vingt minutes vitales d’exercice quotidien : allez au bureau en vélo, faites une séance de gym à la pause déjeuner, jouez avec les enfants dans le jardin le week-end, descendez du métro deux stations avant la vôtre… Allez, c’est presque trop facile.

"Aider les gens à perdre du poids peut être un vrai challenge, et nous devons continuer à tenter de réduire les taux d’obésité dans la population. Mais si les autorités publiques de santé pouvaient prendre des initiatives encourageant les gens à faire des changements petits mais réalisables dans leur activité quotidienne, on observerait des effets positifs significatifs et les résultats seraient plus faciles à atteindre et maintenir", conclut le professeur Nick Wareham, directeur de l’unité d'épidémiologie au MRC. 

Source

 

Commenter cet article

Archives