Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 conseils pour écouter de la musique sur votre baladeur sans abîmer vos oreilles

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Janvier 2015, 03:05am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE, #DEVELOPPEMENT

3 conseils pour écouter de la musique sur votre baladeur sans abîmer vos oreilles

C'est évident : l'exposition excessive aux sons forts entraîne des problèmes auditifs. Vous êtes 98% à en avoir conscience, révèle une enquête Ipsos réalisée pour l'association La Semaine du son. Pourtant, 78% des 15-45 ans ont déjà ressenti des troubles auditifs, comme des acouphènes ou une perte d'audition, suite à une forte exposition sonore. 

 

"C'est un vrai problème de culture, commente auprès de metronews le docteur Jean-Michel Klein, président du Syndicat national des médecins spécialistes en ORL (SNORL). Ils sont conscients du risque mais ça ne les empêche pas de le prendre. C'est comme de rouler à fond la caisse en voiture en sachant qu'on peut tuer quelqu'un ou rester en plein soleil malgré le risque accru de cancer de la peau."

Pour aider à adopter les bons comportements de prévention, il faut s'éloigner d'un "message castrateur et moralisateur", poursuit l'ORL. Car "l'usage normal de l'oreille n'est pas synonyme de vieillissement prématuré". La preuve : "La surdité n'est pas une maladie professionnelle chez les standardistes." Ce sont bien les excès qui provoquent des bourdonnements, une fatigue auditive voire une perte de l'audition. Voici donc comment les reconnaître et les éviter. 

 

 Préférez des écouteurs à un casque

Tout est question de pression, explique le docteur Klein : "Le son, c'est une pression acoustique dont le support est l'air. Un bruit de 100 dB dans un bureau de quatre mètres cubes va exercer une pression sur l'ensemble de la pièce. Avec un casque, elle sera exercée sur un centimètre cube. Or la vibration engendrée par le son tue les cellules de l'oreille interne et casse les cils, élément important du décodage auditif." Le problème, c'est que ces dégâts sont irréversibles.

 

 

Le président du SNORL suggère, à volume égal, de remplacer le casque fermé par des écouteurs. Celui-ci exerce en effet une pression acoustique plus conséquente sur la membrane tympanique que des petits écouteurs, qui disposent d'un orifice vers l'extérieur permettant de diminuer la pression : "Dans les transports en commun, on a l'impression que les gens avec des écouteurs dans les oreilles mettent le son à fond, mais c'est parce qu'un tiers du son ressort par ce trou." 

 

 Baissez le volume

Que cela ne vous incite pas à mettre le son plus fort. Déjà, en 2008, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) rappelait que "l'oreille peut être endommagée bien avant que l'on ne ressente une quelconque douleur". En effet, si le seuil de douleur se situe à 120 décibels (dB), le seuil de danger se situe, lui, à 85 dB. Or le volume maximal des baladeurs est bridé à 100 dB, l'équivalent du bruit d'un marteau-piqueur.

Profitez donc de la musique en réglant le volume sonore du baladeur bien en deçà du volume maximum (aux trois quarts, pour passer sous le seuil de danger, voire à la moitié, comme le recommande l'INPES), et sans chercher à couvrir les bruits extérieurs. Jean-Louis Horvilleur, audio-prothésiste qui a participé à l'étude Ipsos, vous suggère d'"écouter un morceau d'abord dans les transports, puis de l'écouter au même volume dans sa chambre" : vous vous rendrez ainsi compte du niveau sonore que vous imposez à vos tympans. 

 

 Privilégiez une compression faible des morceaux

Petite astuce pour vous empêcher d'écouter la musique à plein volume, pratique appréciée par 89% des 15-30 ans : préférez les morceaux HD. Cette fois, c'est une question de compression. "Un son compressé, cela revient à retirer la modulation du son, à lui faire perdre son relief. Pour retrouver une sensation agréable, à laquelle votre oreille est habituée, vous allez inconsciemment vouloir augmenter le volume." Pas étonnant que 30% de ceux qui aiment écouter fort la musique déclarent le faire pour la qualité du son. Pour éviter que votre oreille s'abîme, écoutez donc du bon son. 

Source

Commenter cet article

Archives