Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 astuces scientifiques pour paraître intelligent

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Janvier 2015, 00:57am

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS, #IMPORTANT

Même si vous ne parviendrez pas, avec la meilleure volonté du monde, à vous faire passer pour un détenteur du prix Nobel, il existe tout de même des techniques permettant de vous présenter sous votre meilleur jour.

 

3 astuces scientifiques pour paraître intelligent

Atlantico : Lorsque nous essayons de briller intellectuellement aux yeux de nos interlocuteurs, quelles sont les erreurs que nous avons souvent tendance à commettre ? Pourquoi sont-elles de nature à nous "disqualifier" ?

France Brécard : Typiquement, les personnes qui cherchent à paraître intelligentes se trouvent dans l'idée qu'elles ne le sont pas, ou pas assez. Là où il aurait intérêt à être lui-même, le sujet en fait trop. L'erreur vient du fait qu'intérieurement il met la barre trop haut, c’est-à-dire au niveau d'un idéal qui ne reflète en rien sa réalité propre.

Celui qui cherche à avoir l'air intelligent parle trop, le plus souvent, car il cherche à occuper tout l'espace.

S'il a un profil plutôt intellectuel, il assommera les autres à coup d'idées et de citations. Suivant les profils et le contexte, les formes prises par cette tentative peuvent varier. A l'inverse, une personne pourra adopter la posture de celui qui ne parle pas, mais dont l'air entendu laisse entendre qu'il en sait plus que les autres. Sauf que dans ce cas elle ne brille pas vraiment, elle se trouve plus en plus en position de hauteur et de mépris.

Chercher à avoir l'air intelligent, cela revient à se "suradapter" à la situation : l'autre est envisagé comme un juge, auquel il faut nécessairement plaire. Cela est flagrant sur les plateaux de télévision, à tel point que le téléspectateur se sent parfois gêné  par la vision de cette personne qui se trouve "hors d'elle", dans la mesure où celle-ci se dit intérieurement qu'elle doit apparaître meilleure qu'elle n'est en réalité. Cela a pour effet de couper le contact entre les personnes, car celui qui cherche avoir l'air intelligent ne répond pas à la question, finalement.

 

Une étude a été menée en 2007 auprès de 182 étudiants par Nora A. Murphy, professeur de psychologie au sein de la Loyola Marymount University à Los Angeles (Lire ici en anglais). Certains étaient chargés de "paraître intelligent" au cours d'une conversation filmée, et pour cela regardaient leur interlocuteur dans les yeux pendant qu'ils parlaient ou les écoutaient, ou encore, se tenaient droit, adoptant un air grave, et évitant les gestes nerveux. Des spectateurs devaient leur attribuer le QI qui leur semblait correspondre le mieux. Même si ces attitudes étaient bien notées, les moins bons score ont été attribués aux étudiants qui avaient pour mission d'avoir l'air intelligent. Quelles déductions en tirer ?

J'en déduis que ces étudiants qui devaient jouer à avoir l'air intelligent n'habitaient pas leur comportement, ce qui devait être immédiatement ressenti par l'interlocuteur ou la personne qui visionnait la conversation. Ecouter attentivement, regarder dans les yeux… C'est très bien, tant que c'est fait avec naturel. Si en revanche la posture s'apparente davantage à celle d'un singe savant, l'autre voit bien que ce n'est pas sa réalité que l'interlocuteur est en train de donner à voir. Les non-dits, les regards, ont un rôle prépondérant dans l'idée que se fait de vous la personne en face, car l'intuition s'attache plus à ce qui n'est pas dit qu'à ce qui est montré.  D'où l'importance d'une bonne adéquation entre le comportement adopté et la réalité interne de la personne qui cherche à sa faire valoir.

 

 

Dans cette étude, les "juges" accordaient aussi beaucoup d'importance dans leur notation au fait d'apparaître détendu, confiant, à l'écoute, ainsi qu'au fait de parler clairement. Le meilleur conseil pour être considéré comme "intelligent" serait donc de… ne pas chercher à le paraître ? Toute personne qui s'est retrouvée en entretien d'embauche ou en soutenance universitaire vous dira que ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait…

Pour être considéré comme une personne disposant d'une certaine intelligence – notion particulièrement vague, tant il en existe de différentes – il ne s'agit pas tant d'être sincère que d'avoir suffisamment confiance en soi.

Il n'est pas si simple de penser que ce que l'on est "vaut" quelque chose. Tout le travail interne doit porter sur l'acceptation de soi, sur le fait de se dire que l'on est intéressant et que, par exemple, on vaut la peine d'être embauché. C'est pourquoi je dis qu'il ne faut pas chercher à "passer pour", mais à être au mieux de ce que l'on est. Un sportif ne peut pas faire semblant qu'il est très fort, il doit travailler ses qualités. S'il se met à douter de ces dernières, il devient moins bon. 

 

Chercher à avoir l'air intelligent, cela revient donc à se déprécier ? Difficile dans ce cas de prétendre épater la galerie…

En creux, cela revient effectivement à considérer que l'on n'est pas intelligent. Pendant mes consultations, j'aide les personnes à se valoriser et à trouver leurs ressources réelles. Alors on nous dit que porter des lunettes, cela peut aider... Mais c'est loin d'être le facteur essentiel ! J'ai récemment reçu une patiente à l'approche de sa soutenance de thèse, qui avait peur d'avoir l'air de quelqu'un qui ne sait pas penser, car c'est la vision qu'elle a d'elle-même. Il nous a fallu trouver en elle cette partie qui n'a rien à voir avec la petite fille qui a tort, mais bien au contraire, qui sait que son travail est intéressant. 

 

Si l'important est de laisser voir sa "réalité", cela signifie-t-il qu'une personne qui n'est pas "intelligente" n'a aucun chance d'être considéré comme telle ?

La question devrait surtout être : "qu'est-ce que l'intelligence ?" Même une personne mentalement déficiente, ou bien qui n'a pas eu accès à une bonne éducation, ou encore, qui a du mal à manier les concepts, dispose de qualités spécifiques. Pour chacun d'entre nous, l'enjeu est trouver où se trouve notre intelligence. Un dessinateur, par exemple, ne sera pas forcément un bon orateur. Ne l'attendez pas sur ce terrain-là. Conclusion, il ne sert à rien d'essayer de se faire passer pour ce que l'on n'est pas.

Source

Commenter cet article

Archives