Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vaccin contre l'Ebola : la Suisse a suspendu le test par « mesure préventive »

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Décembre 2014, 06:47am

Catégories : #EBOLA, #VACCIN

Vaccin contre l'Ebola : la Suisse a suspendu le test par « mesure préventive »

Les tests cliniques du vaccin contre le virus Ebola qui se tiennent à Halifax se poursuivent malgré l'interruption de tests semblables en Suisse après que certains volontaires ont subi des effets secondaires indésirés.

Il s'agit du seul essai clinique qui se déroule au Canada, et l'un des rares à travers le monde. Les expériences se déroulent au Centre de santé IWK en Nouvelle-Écosse.

« Il n'y a aucun changement actuellement en ce qui concerne l'étude canadienne », a déclaré jeudi le porte-parole de l'hôpital, Ben Maycock.

Le porte-parole a ajouté que le dosage du vaccin se situe « à l'extrémité la plus basse du spectre ».

Le test néo-écossais en est toujours à ses prémices, mais les scientifiques ont assuré n'avoir rien vu d'anormal présentement dans les effets secondaires ressentis par les volontaires de la province, a renchéri Ben Maycock. 

 

La Suisse ne prend pas de chances

Quatre des 59 volontaires suisses ont dit ressentir de faibles douleurs dans les mains et les pieds, 10 à 15 jours après avoir reçu le vaccin, selon ce qu'ont confié des chercheurs à l'Associated Press à Genève.

L'hôpital helvète a suspendu le test par « mesure préventive ».

À Halifax, à la fin de la semaine dernière, quelques patients devaient encore se faire inoculer le vaccin. Les chercheurs souhaitent vacciner 40 volontaires pour cet essai clinique.

En date du 5 décembre, 65 volontaires avaient été rencontrés et 28 vaccinés, explique M. Maycock.

Les résultats préliminaires des tests de la Nouvelle-Écosse devraient être connus d'ici la fin de l'année, a ajouté une autre porte-parole du Centre de santé IWK, Mary Appleton.

La période totale d'observation toutefois est de six mois après la date de vaccination, mais les scientifiques communiqueront leurs résultats au fur et à mesure. Les hôpitaux suisses et canadiens testent le même vaccin, conçu dans le laboratoire du gouvernement canadien au Manitoba et dont le brevet a été accordé à deux compagnies américaines.

D'autres essais cliniques du même vaccin sont aussi en cours aux États-Unis, en Allemagne et au Gabon. 

Source

Commenter cet article

Archives