Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Une Canadienne sur deux se dit agressée sexuellement au travail

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Décembre 2014, 22:22pm

Catégories : #RELATIONS, #TRAVAIL, #EMPLOI, #CANADA

Une Canadienne sur deux se dit agressée sexuellement au travail

Les agressions sexuelles dans le milieu professionnel sont courantes au Canada et près d'une femme sur deux affirme en avoir été victime au moins une fois, selon un sondage publié vendredi par l'institut Angus Reid. 

 

Les révélations d'agressions sexuelles d'un célèbre présentateur radio au Canada le mois dernier, comme celles portées contre des députés au Parlement, ont été l'occasion d'une campagne sur les réseaux sociaux et dans les médias avec les témoignages de personnalités avouant en avoir été victime.

Dans ce contexte, le sondage mené fin novembre auprès de 1.500 personnes dans le monde du travail, montre que les femmes sont près de quatre fois plus nombreuses que les hommes à avouer avoir été l'objet d'agression sexuelle sur leur lieu de travail. 

La définition d'agression sexuelle dans le cadre du sondage porte sur des avances clairement énoncées pour solliciter un rapport sexuel, ou encore sur un contact physique non sollicité ou même jusqu'au viol. 

20% des femmes interrogées ont rapporté avoir souffert d'"un contact physique non sollicité", selon le sondage. Parmi les 43% des femmes qui se plaignent d'agression sexuelle, ce sont pratiquement 8 sur 10 qui ne l'ont pas mentionnée à leur entreprise, affirmant préférer gérer le problème personnellement (44%). Les personnes agressées pensent le plus souvent que leur employeur n'aurait pas la bonne réponse ou que leur carrière en serait affectée. 

Pour les victimes qui ont choisi de ne pas alerter leur employeur, si environ 40% ont choisi de régler le problème avec leur agresseur, un tiers ont choisi d'en parler à des proches ou de ne rien faire, et environ 18% ont préféré quitter leur emploi. 

Source

Commenter cet article

Archives