Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Corée du Nord accuse les États-Unis de répandre volontairement Ebola en Afrique

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Décembre 2014, 03:03am

Catégories : #EBOLA, #INSOLITE, #NEWS

La Corée du Nord accuse les États-Unis de répandre volontairement Ebola en Afrique

La Corée du Nord accuse les États-Unis de répandre le virus Ebola et affirme que ces derniers se sont « penchés sur le développement d’armes biologiques » dans le but de s’arroger la suprématie mondiale.

Pyongyang a réagi avec vigueur à l’expansion du virus en fermant ses frontières aux touristes et en mettant en quarantaine quiconque entre sur le territoire.

Désormais, un rapport de l’agence centrale de presse coréenne (KCNA) affirme qu’un collaborateur de Ronald Reagan, l’ancien président des États-Unis, les a informés du fait que les États-Unis avaient mis au point un virus parent du virus Ebola « dans le but de déclencher une attaque biologique militaire ».

Ce collaborateur est un certain Roberts. Selon le Washington Post, il pourrait s’agir de Paul Craig Roberts, un économiste.

M. Roberts a récemment publié un article sur son blog : « Le gouvernement étasunien est-il le plus grand criminel de notre époque ? », un article qui cite notamment deux études réalisées sur le virus Ebola.

Quelques semaines après qu’une résolution de l’ONU eut condamné le pays asiatique pour son non-respect des droits de l’Homme, KCNA a critiqué les États-Unis pour leur propre non-respect des droits de l’Homme.

L’article du journal nord-coréen affirme que les États-Unis ont donné 140 millions de dollars (près de 114 millions d’euros) à une compagnie pharmaceutique pour qu’elle fasse des recherches sur le virus Ebola, et ont choisi l’Afrique comme banc d’essai. Cette hypothèse est soutenue par un professeur libérien anonyme.

 

Le département de la Santé et des Services publics des États-Unis mène depuis longtemps des vivisections qui ont provoqué des épidémies fatales et infligé des souffrances inimaginables à l’humanité. […] Les journaux russes, singapouriens et étasuniens ont critiqué les États-Unis pour avoir développé un vaccin contre le virus Ebola en menant des expériences sur la contagion d’Ebola, mais ont caché l’existence de ce vaccin au monde. Ils l’ont utilisé pour leurs propres intérêts.

KCNA

 

KCNA n’a par ailleurs pas hésité à prétendre que la pandémie du Sida a également été créée par les États-Unis. Et l’agence de presse officielle de Corée du Nord de conclure : « Comme le monde entier le sait, les États-Unis sont le pays qui détient le plus de têtes nucléaires »

Source

Commenter cet article

Gisèle 08/12/2014 01:07

Il faut lire

Archives