Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


A 18 ans, le jeune bachelier lance son magazine papier

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Décembre 2014, 15:39pm

Catégories : #JEUNESSE, #ENTREPRISE, #NEWS

A 18 ans, le jeune bachelier lance son magazine papier

18 ans tout juste. Veste claire, lunettes sérieuses, mèche de côté. L'air propre sur lui. Grégoire Martinez est un jeune homme au style classique... mais au parcours atypique. Ce bachelier vient de lancer L’actu Techno, un magazine qui vise à "décrypter le numérique".

Malgré son âge, le garçon a déjà écumé les médias, fait des stages à LCI, France Info, iTélé. "Je suis passionné d’actualité et de nouvelles technologies", raconte-t-il. Il y a un an et demi, il crée sur Internet le site Lactutechno.com, qu’il alimente en informations sur le secteur du high-tech. Très vite, le média cartonne. "En juillet dernier, on a compté environ 150 000 visiteurs uniques. Depuis le départ, la fréquentation grimpe tous les mois de 25%."

 

Une démarche culottée

Mais voilà, Grégoire veut aller plus loin. "Sur internet, on est sur de l’instantané, du factuel. Cela me plaît, mais j’ai aussi envie de décrypter, de donner une information plus poussée aux lecteurs." L’idée commence à le démanger : pourquoi ne pas lancer un magazine papier, complémentaire de son site ? En février dernier, il commence à peaufiner son projet. "J’ai réfléchi à des sujets, des maquettes." Il télécharge un logiciel de mise en page, s’entraîne sur son ordinateur dans sa chambre de lycéen. Il teste son idée sur des amis, prend des conseils… 

Lancer un bimestriel coûte tout de même 15.000 euros. Cet investissement ne l’arrête pas. Grégoire cherche des contacts, rencontre un éditeur, qui se montre intéressé. Et donne le coup d’envoi. Le jeune patron de presse planche sur des sujets qu’il veut aborder : ce sera Netflix et le droit à l’oubli sur Internet. Il veut aussi organiser un grand entretien avec une personnalité. Culotté, il sollicite le service de presse  d'Axelle Lemaire, la secrétaire d’Etat au numérique pendant plusieurs mois. Et finit par décrocher un rendez-vous, dans son cabinet à Bercy.

 

Deuxième numéro en janvier

Le premier numéro est sorti le 15 octobre dernier, tiré à 25.000 exemplaires, distribué sur toute la France. Et les premiers retours sont excellents : "On en a vendu 10.000, c’est au-delà de ce qu’on espérait", souffle Grégoire. Le deuxième opus, déjà en travail, sortira en janvier. Pour ça, il va partir aux Etats-Unis, assister au Salon des nouvelles technologies… et continuer de courir entre Nantes, d’où il vient, Angers, où il a commencé des études d’information communication, et Paris, où il soigne ses relations. "Je ne compte plus mes heures, surtout de sommeil", raconte-t-il en riant. "Mais je ne changerai pour rien au monde !" 

Source

 

Commenter cet article

Archives