Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: Un étudiant argentin invente des «chaussures intelligentes» pour aveugles

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Novembre 2014, 11:47am

Catégories : #VIDEO, #ECONOMIE, #SANTE-BIEN-ETRE, #NEWS

VIDEO: Un étudiant argentin invente des «chaussures intelligentes» pour aveugles

Un étudiant argentin veut révolutionner la vie des aveugles en remplaçant leur canne par des chaussures «intelligentes». Equipées de capteurs ultrasons, elles vibrent à l’approche d’obstacles. L’invention, baptisée «Duspavoni», a été présentée vendredi dernier à la Foire Nationale des Sciences, à Buenos Aires.

Un étudiant argentin, dont une amie commençait à perdre la vue, a développé une technologie sans précédent: des chaussures pour aveugles. «Elle m’a dit que les jeunes aveugles n’aimaient pas la canne car ils se sentaient stigmatisés», raconte-t-il à EFE, principale agence de presse espagnole.

Plus discrètes, les chaussures pour aveugle créent beaucoup moins de malaise que l’habituelle canne blanche. Tout réside dans leurs semelles: des capteurs ultrasons sont placés à l’intérieur, et détectent les objets, hommes ou animaux jusqu’à 64 centimètres d’éloignement. Dès que la personne qui les porte s’approche d’un obstacle, les chaussures se mettent à vibrer. «Si l’objet est devant, l’extrémité des chaussures vibre. Si c’est sur le côté, la semelle vibre, et si c’est derrière, les talons vibrent», explique Juan Manuel Bustamante. L’étudiant au collège de Rio Gallegos, en Argentine, a travaillé six mois sur le projet. Il espère «révolutionner la vie des malvoyants, partiellement ou totalement infirmes».

Ces chaussures, baptisées «Duspavoni», sont équipées de batteries rechargeables, par un câble USB ou un chargeur de portable. Après cinq heures de charge, elles tiennent jusqu’à quatre jours. L’étudiant a présenté son projet vendredi dernier à l’occasion de la Foire Nationale des Sciences de Buenos Aires. 

Source

 

Commenter cet article

Archives