Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vers un vaccin contre l'hépatite C

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Novembre 2014, 07:45am

Catégories : #VACCIN, #SANTE-BIEN-ETRE, #NEWS

Vers un vaccin contre l'hépatite C

Le premier vaccin contre l'hépatite C créé par le laboratoire GlaxoSmithKline a été bien toléré et a induit une forte réponse immunitaire lors d'un essai clinique de phase 1.

Certains effets secondaires mineurs ont quand même été remarqués, comme de la fatigue et des migraines.

Un essai de phase 2 est en cours aux États-Unis afin d'évaluer l'efficacité du vaccin dans une population de personnes droguées. Les résultats seront connus en 2016.

C'est le premier vaccin contre l'hépatite C à faire l'objet d'un essai clinique de phase 2.

« L'ampleur des réponses immunitaires observées chez les volontaires sains est sans précédent pour un vaccin contre l'hépatite C. »— Ellie Barnes, Université Oxford

Habituellement, lors d'une infection initiale, une personne sur quatre est naturellement capable d'éliminer le virus, qui peut rester dans l'organisme de nombreuses années.

Cette réalité laisse à penser que le corps peut de lui-même développer une réponse immunitaire contre cette infection.

 
 
 

Le vaccin britannique est donc conçu pour provoquer une forte réaction des lymphocytes T contre le virus de l'hépatite C, alors que ces cellules du système immunitaire jouent un rôle clé chez les personnes capables d'elles-mêmes de détruire cet agent viral.

 
Le saviez-vous?

Un cocktail d'antiviraux développé par le groupe américain Gilead Sciences permet de guérir jusqu'à 99 % des personnes atteintes. Toutefois, son coût prohibitif de près de 70 000 $ pour un traitement de douze semaines le met hors de portée des pays en développement, où l'on trouve le plus grand nombre de personnes infectées par le virus de l'hépatite C. Un vaccin permettrait quant à lui une prévention efficace.

 
Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science Translational Medicine.

 

Environ 180 millions de personnes dans le monde sont infectées par le virus responsable de l'hépatite C. Selon l'Organisation mondiale de la santé, cette maladie hépatique chronique, principale cause de la cirrhose et du cancer du foie, provoque près de 500 000 morts chaque année. Au Canada, on estime que 242 500 personnes sont infectées. 

 

Les étapes d'un essai clinique en bref
 
  • La phase préclinique : La molécule est étudiée dans sa structure. Son effet sur l'animal est observé : sur ses cellules et ses organes, sur son comportement et sur sa biologie. C'est à cette étape que les chercheurs déterminent la dose maximale tolérée chez l'animal. Ils feront ensuite la conversion pour établir la dose maximale sécuritaire à utiliser chez l'humain.
  • Essais de phase 1 : Les données recueillies servent à s'assurer que le médicament est sans danger pour les humains. Les scientifiques évaluent chez les humains sa tolérance et ses effets indésirables.
  • Essais de phase 2 : Cette étape, divisée en deux, permet dans un premier temps de mesurer la réponse immunitaire chez un nombre limité d'humains. Ensuite, les chercheurs déterminent la dose thérapeutique optimale qui servira à la prochaine étape.
  • Essais de phase 3 : C'est à ce stade que l'efficacité même du vaccin est testée. Des milliers de personnes participent à l'essai dans lequel la moitié des gens ne reçoivent qu'un placebo ou un autre traitement de référence afin de bien vérifier l'effet du médicament.

 

Source 

Commenter cet article

Archives