Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sacrifices humains au Burkina faso: la famille Compaoré s'explique

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Novembre 2014, 20:02pm

Catégories : #INSOLITE, #POLITIQUE, #FASO, #NEWS

Dans la tourmente de l’insurrection populaire, le domicile de François Compaoré, petit-frère de Blaise Compaoré, a été saccagé et pillé comme ceux de beaucoup de dignitaires de l’ancien régime. Depuis ce saccage des documents censés provenir du domicile de M. Compaoré sont abondamment diffusés dans la ville de Ouagadougou et sur Internet. En réaction aux contenus de ces documents, un communiqué attribué à « la famille Compaoré François » circule depuis quelques jours sur Internet. Après en avoir vérifié l’authenticité auprès de proches de la famille Compaoré, nous vous le proposons dans son intégralité.

 

Sacrifices humains au Burkina faso: la famille Compaoré s'explique

La famille COMPAORE François s’indigne profondément de la campagne de diffamation, de dénigrement et d’agressions morales lancée contre elle par la Chaîne France 24 qui allègue de soi-disant pratiques inhumaines dans sa résidence de Ouagadougou, aujourd’hui livrée au pillage des militants de l’opposition civile burkinabè.

La famille COMPAORE François tient à opposer un démenti formel aux accusations imaginaires et délirantes ainsi diffusées sans la moindre ombre d’enquête, ni de preuve. Les précisions suivantes s’imposent dès lors :

1. La résidence de la famille COMPAORE François n’a jamais été un lieu de pratiques inhumaines

2. Les images et photos mésinterprétées et instrumentalisées par la presse ne sont rien d’autre que des œuvres de mise en scène d’art plastique, créées par notre fille, élève en classe de Première au Lycée Français Saint-Exupéry de Ouagadougou. On pourra s’en convaincre en consultant les autorités dudit établissement scolaire.. Le sous-sol de notre résidence familiale a toujours servi de salle d’études et de révision pour les enfants Compaoré. Plusieurs professeurs-répétiteurs qui y sont passés peuvent en témoigner.

Dès lors, la Famille COMPAORE François, devant la virulence de la diffamation et de l’agression morale facilitées contre elle par les diffusions de France 24, exige que son honneur et sa dignité soient pleinement rétablis dans les médias qui ont contribué à les salir. Par conséquent, la Famille COMPAORE François demande que le présent démenti soit rendu public.

Face à la gravité des faits, la Famille COMPAORE François rappelle à tous qu’elle se réserve le droit d’ester en justice afin de faire valoir ce que de droit.

Fait à Cotonou, le 2 novembre 2014

Pour la Famille, M. COMPAORE François 

Source http://www.lefaso.net/spip.php?article61604

Commenter cet article

IGNACC 06/11/2014 08:00

LE TEMPS EST PASSE C EST MOUILLE C EST MOUILLE

Archives