Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi nos mots de passe sont toujours nuls

Publié par MaRichesse.Com sur 22 Novembre 2014, 11:53am

Catégories : #INTERNET, #NEWS

Pourquoi nos mots de passe sont toujours nuls

Le nom de votre animal de compagnie, de votre équipe de foot préférée, la date de votre anniversaire de mariage,… Les mots de passe sont choisis de façon à s’en souvenir, et racontent l'histoire de nos vies intimes. Ce qui n'est pas forcément une bonne chose.

 

Il y a quelques jours nous vous parlions du cybercriminel le plus recherché des Etats-Unis. Arrêté par le FBI en 2012, Jeremy Hammond est persuadé que son mot de passe l’a trahi. «Chewy123», c’est le nom de son chat, suivi des trois chiffres. Il purge actuellement une peine de 10 ans de prison.  

Pourquoi l’un des hackers les plus doués du monde avait l’un des mots de passe les plus nuls qui puisse exister?

C’est évident, on déteste les mots de passe: il faut les rentrer souvent pour accéder à nos comptes, il faut qu’ils soient différents, changés régulièrement, et suffisamment complexes pour ne pas être piratés. Alors bien souvent, on choisit la facilité. C’est toujours plus pratique de se rappeler de la date d’anniversaire de son conjoint que d’une série de caractères complexes et dépourvus de sens (quoique).

Le New York Times consacre un long et poétique article au sujet, et explique en quoi nos mots de passes en disent plus qu’on ne voudrait sur notre personnalité et notre vie.

De cet ancien prisonnier qui choisit son numéro de détenu comme mot de passe«pour ne plus y retourner» à cette femme qui a décidé de rentrer le nom de l’enfant qu’elle n’a jamais eu «pour essayer de le garder en vie», en passant par ceux qui préfèrent mettre «incorrect» pour se voir répondre «votre mot de passe est incorrect» en cas d’oubli… les exemples sont aussi variés que nombreux. 

«Ces mots de passe spéciaux sont un peu comme de l’origami, estime le journaliste, de petits actes de créativité souvent impromptus, parfois trouvés dans le plus banal des endroits.»

Faits pour garder notre vie privée intacte, ils en révèlent eux-mêmes parfois trop sur nos petits secrets. Le journaliste raconte par exemple comment une femme a découvert que son mari utilisait encore la date d’anniversaire de son ex dans son code bancaire.

Un constat d’autant plus préoccupant que le journal explique que, selon la compagnie LastPass, les gens avaient en moyenne 21 mots de passe en 2009. Ils en ont désormais 81.

Afin de choisir au mieux ses mots de passe, le site de la BBC explique par exemple qu’ils faut mélanger des caractères inhabituels, ne pas les relier à vous directement et ne pas choisir de mot du dictionnaire. Comme le rappelle la BBC, il y a quelques jours, des lanceurs d’alerte ont piraté des milliers de webcams privées pour montrer la fragilité de nos systèmes de sécurité personnels.

Source

Commenter cet article

Archives