Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Observation d'un système double où pourraient se former des planètes

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Novembre 2014, 19:51pm

Catégories : #ESPACE, #NASA, #TECHNOLOGIE, #NEWS

Observation d'un système double où pourraient se former des planètes

Des astrophysiciens français ont détecté pour la première fois un écoulement de gaz et de poussière qui va d'un disque extérieur massif en direction du cœur d'un système binaire (voir image).

Cette structure inédite explique peut-être la survie d'un second disque de taille inférieure, au sein duquel résident des matériaux susceptibles de donner naissance à des planètes.

La moitié des étoiles semblables au Soleil sont issues de systèmes binaires. Ce type de découverte s'avère donc crucial dans la chasse aux exoplanètes.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature

 

Explications

La chercheuse Anne Dutrey et ses collègues du Laboratoire d'astrophysique de Bordeaux ont observé à l'aide d'ALMA (vaste réseau d'antennes (sub-)millimétrique de l'Atacama), au Chili, la distribution de gaz et de poussière au sein d'un système d'étoiles multiples baptisé GG Tau-A. Cet objet, âgé de quelques millions d'années seulement, se situe à environ 450 années-lumière de la Terre dans la constellation du Taureau.

À l'image d'une roue, GG Tau-A se compose d'un disque extérieur de vastes dimensions qui encercle le système dans son ensemble, ainsi que d'un disque intérieur autour de l'étoile centrale principale. Le disque intérieur est doté d'une masse semblable à celle de Jupiter. Son existence a longtemps intrigué les astronomes : son contenu se trouve aspiré par l'étoile centrale. En toute logique, ce disque aurait donc dû disparaître il y a bien longtemps. 

 

La découverte

L'équipe a fait une découverte surprenante : la présence d'amas de gaz et de poussière dans la région située entre les deux disques. Ces observations laissent à penser qu'il existe un transfert de matière du disque extérieur vers le disque intérieur, soit l'existence d'un cordon ombilical reliant les deux structures l'une à l'autre.

« L'existence d'un tel pont de matière a été prévue par les simulations numériques. Toutefois, elle n'avait encore jamais fait l'objet d'observations. La localisation de ces amas suggère un échange de matière entre les disques, l'un se nourrissant de l'autre. »— Anne Dutrey

Ainsi, ces récentes observations montrent que la matière issue du disque extérieur est capable d'alimenter le disque intérieur sur une longue période de temps. Cela a des implications majeures sur la formation potentielle de planètes. 

 

Le saviez-vous?

Les planètes sont issues de la matière inutilisée durant la formation de leurs étoiles hôtes. La formation des planètes est un processus lent, qui requiert la persistance d'un disque. Dans l'éventualité où un tel cordon ombilical existerait au sein d'autres systèmes d'étoiles multiples, cette découverte conduirait à envisager l'existence d'autres localisations possibles d'exoplanètes. 
 

Les premières recherches d'exoplanètes se focalisaient sur des étoiles hôtes isolées semblables au Soleil. Plus récemment, les astronomes ont découvert qu'une majorité de planètes géantes sont en orbite autour de systèmes d'étoiles doubles. Les chercheurs portent un intérêt grandissant aux systèmes d'étoiles multiples, dont chaque membre est susceptible de constituer l'hôte d'une ou de plusieurs planètes.

La nouvelle découverte plaide en faveur de cette hypothèse, offrant aux chasseurs d'exoplanètes de nouveaux terrains de jeu. 

Source

Commenter cet article

Archives