Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Noyades : 40 morts par heure dans le monde

Publié par MaRichesse.Com sur 17 Novembre 2014, 21:44pm

Catégories : #MORT, #MONDE, #VIE, #NEWS

Noyades : 40 morts par heure dans le monde

Chaque année, dans le monde, 372 000 personnes meurent noyées, selon le premier rapport mondial sur le sujet publié aujourd'hui par l'Organisation mondiale de la santé. On y apprend que plus de la moitié de ces individus ont moins de 25 ans ; que les taux de noyade sont les plus élevés parmi les enfants de moins de cinq ans ; que les hommes succombent deux fois plus souvent que les femmes à la suite de ce type d'accident ; et enfin que plus de 90 % des noyades surviennent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Les taux sont les plus élevés en Afrique, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique occidental.

L'OMS est bien décidée à se battre contre cette cause de décès le plus souvent évitable. Elle préconise un certain nombre de mesures évidentes comme l'installation de barrières pour limiter l'accès aux plans d'eau, l'enseignement de la natation aux jeunes ou encore l'amélioration de la réglementation relative à la sécurité à bord des bateaux de plaisance, des navires de commerce et des ferries. Le rapport souligne également la nécessité d'intégrer la prévention de la noyade dans plusieurs débats sur des sujets d'actualité, tels que le changement climatique, qui entraîne une augmentation du nombre d'inondations, ou les migrations de masse, en particulier la question des demandeurs d'asile qui voyagent dans des embarcations. 

 

Apprendre à nager 

En France, une enquête réalisée entre juin et septembre 2012 par l'Institut de veille sanitaire (InVS) et la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du ministère de l'Intérieur a recensé toutes les victimes d'une noyade, accidentelle ou non, suivie d'une hospitalisation ou d'un décès. Résultat : 1 238 noyades accidentelles, dont 497 (40 %) suivies d'un décès. Parmi elles, on trouve 14 % d'enfants de moins de 6 ans (170 noyades, dont 28 décès), 43 % d'adultes de plus de 45 ans (534, dont 270 décès). Ces accidents ont eu principalement lieu en mer (214 décès), dans un cours d'eau (139) et sur un plan d'eau (60 décès).

Même si certaines noyades sont liées aux mauvaises conditions météo (et donc parfois à l'imprudence de ceux qui ne tiennent pas compte des prévisions...), à une chute accidentelle (éventuellement liée à la consommation d'alcool), voire à l'envie de mettre fin à ses jours, les spécialistes insistent sur la nécessité d'apprendre à tous les enfants à nager. L'Inpes citait d'ailleurs, dans son dossier de presse de l'époque, le sociologue Jean-Paul Callède pour qui "la capacité à nager reflète la diversité sociale des cultures corporelles et les inégalités sociales, socioculturelles et socio-économiques des individus". 

Néanmoins, le nombre important de piscines ouvertes désormais sur tout le territoire national, la possibilité offerte à une proportion sans cesse accrue d'enfants d'apprendre à nager dans le cadre scolaire et les brillants résultats des nageurs français en compétition devraient avoir un effet très positif. En revanche, pour les très jeunes enfants, rien ne remplacera jamais l'extrême vigilance des parents. 

Source

Commenter cet article

Archives