Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Mieux vaut prendre des décisions importantes l'estomac vide

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Novembre 2014, 09:32am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #DEVELOPPEMENT

Mieux vaut prendre des décisions importantes l'estomac vide

Ventre affamé n'a pas d'oreilles. Vous avez si faim que plus rien ne compte. Pourtant, une étude publiée dans la revue PlosOne souligne qu'avoir l'estomac vide permettrait de prendre de meilleures décisions.

Les chercheurs eux-mêmes l'admettent : la faim a tendance à vous faire oublier vos objectifs de perte de poids. C'est-à-dire que cet état fébrile rend plus appétissante une petite satisfaction sur le court terme qu'une plus grosse récompense sur le long terme. Quand vous avez l'estomac dans les talons, vous ne vous contrôlez plus... 

 

Avoir le ventre vide permet de se recentrer sur son instinct

Mais ils ont voulu aller plus loin. Sachant qu'une précédente étude avait montré que les investisseurs prenaient de meilleures décisions quand ils éprouvaient des sentiments intenses, les chercheurs se sont demandé si l'état de faim pouvait induire les personnes à se recentrer sur leur instinct... Or les intuitions ne sont pas forcément une mauvaise chose en termes de prise de décision, surtout quand il s'agit de décisions trop complexes pour pouvoir en formuler explicitement les conséquences et donc en peser rationnellement le pour et le contre.

Pour tester leurs hypothèses, les chercheurs ont demandé à 30 étudiants de jeûner à partir de 23 heures le soir précédant l'étude. Le matin, après avoir offert un petit-déjeuner à la moitié d'entre eux, ils leur ont demandé de faire l'Iowa Gambling Task. C'est-à-dire qu'ils les ont fait jouer aux cartes sur ordinateur. Il s'agissait de tirer des cartes dans quatre paquets parmi lesquels il y avait plus ou moins de mauvaises cartes faisant perdre des points. Les étudiants qui avaient faim (et fait l'impasse sur la collation du matin) s'avéraient être de meilleurs joueurs. Ils identifiaient le paquet où il y avait plus de bonnes cartes. 

 

La faim n'augmente pas la prise de risque

Ils ont mené une étude conjointe, avec la même méthodologie, sur 46 étudiants. Au lieu de les faire jouer aux cartes, ils leur ont fait gonfler des ballons, toujours sur ordinateur. La règle du jeu était la suivante : chaque clic faisait augmenter le volume du ballon et gagner un peu plus d'argent. Mais lorsque le ballon explosait, tout l'argent accumulé pour ce ballon était perdu. Les participants, sans connaître le seuil au-delà duquel le ballon allait exploser, pouvaient à tout moment collecter l'argent ou continuer de tenter de gagner davantage, en prenant donc le risque de tout perdre. Résultats : la faim n'a pas poussé les étudiants à prendre plus de risques pour gagner un montant plus important.

Conclusion des chercheurs : la faim améliore la prise de décision... Du moins lorsqu'elle n'est pas trop importante. En effet, les participants aux études avaient déclaré n'avoir que modérément faim (en moyenne, 3-4 sur une échelle d'1 à 5). En attendant de savoir à partir de quel niveau la sensation de faim peut devenir contreproductive, n'oubliez pas d'écouter votre instinct et de ne pas parier de grosses sommes aux cartes quand vous avez l'estomac noué. 

Source

Commenter cet article

Archives