Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les Français n’aiment pas les "open space"

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Novembre 2014, 12:02pm

Catégories : #TRAVAIL, #EMPLOI, #ENTREPRISE, #RELATIONS, #NEWS

Les Français n’aiment pas les "open space"

Les Français sont les Européens les plus insatisfaits de leur lieu de travail. Selon le baromètre 2014 de l’observatoire Actineo publié ce 4 novembre, plus les Français sont nombreux à partager leur espace de travail, moins ils l’apprécient. La guerre aux "open space" est déclarée.

 

L’open space -espace de travail où les bureaux ne sont pas séparés par des cloisons tout droit arrivé des Etats-Unis- ne séduit pas les Français.

 

Les Français, champions de l’insatisfaction au bureau

L’observatoire Actineo, spécialisé dans la qualité de vie au bureau, dresse un bilan européen sur les espaces de travail, dans une étude réalisée en juin 2014 sur 2500 actifs allemands, britanniques, hollandais, espagnols et suédois. Ces résultats ont été comparés avec ceux d’une étude similaire réalisée en France en 2013.

Les chiffrent parlent d’eux-mêmes. Les Français sont les plus mécontents de leur espace de travail quel qu'il soit (bureau ou open space). En effet, 78% des Français seulement sont satisfaits quand 91% de Néerlandais et 88% de Britanniques le sont.

Ce chiffre cache des réalités bien différentes. Les Français travaillant dans un bureau individuel se disent à 88% satisfaits. En open space, ils ne sont plus que 67% à apprécier leur cadre de vie professionnel.

La même étude réalisée en 2013 montrait déjà que le nombre d'open space posait question. En cause : les nuisances sonores qui gênent plus de 52% des actifs interrogés (pour seulement 34% il y a deux ans), les problèmes de température et de climatisation jugés dérangeants par 47% des travailleurs ainsi que la circulation des personnes dans locaux (44%). 

Selon M.d'Iribarne, responsable du conseil scientifique d'Actineo, la désappréciation des open space est aussi liée à un facteur socio-culturel : "Les Français sont attachés aux signes statutaires et les cadres intermédiaires en open space ont un sentiment de déclassement", cite Le Monde. 

Source

Commenter cet article

Archives