Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les équipements médicaux utilisés en néonatalogie sont dangereux pour les bébés prématurés

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Novembre 2014, 06:23am

Catégories : #ENFANT, #BEBE, #SANTE-BIEN-ETRE

Les équipements médicaux utilisés en néonatalogie sont dangereux pour les bébés prématurés

Les bébés prématurés sont exposés à des niveaux trop élevés d'une substance chimique potentiellement dangereuse pour leur santé, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale The Journal of Perinatology. Les équipements médicaux utilisés en néonatalogie contiennent, en effet, des niveaux élevés de DEHP.

Les chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health à Baltimore aux Etats-Unis ont calculé l'exposition potentielle des bébés prématurés au DEHP.

Les phtalates (DEHP) sont utilisés pour rendre les plastiques plus souples. On les trouve dans les équipements médicaux tels que les tubes respiratoires, les intraveineuses, les poches de sang et les cathéters.

Les résultats de l'étude ont dévoilé que les bébés prématurés placés sous couveuse étaient exposés à 16mg de DEHP par kilos. Un taux 4000 fois plus élevé que le seuil recommandé par les autorités sanitaires.

Les bébés prématurés sont soignés dans un environnement exclusivement plastique et trop riche en phtalates. « Le PVC est le plastique souple prédominant dans la plupart des unités de soins intensifs néonatals, ce qui peut entraîner une exposition au DEHP considérable au cours des soins intensifs », explique le Dr Eric Mallow, médecin néonatalogiste et co-auteur de l'étude.

Pourtant des études scientifiques ont révélé que le DEHP avait, chez les animaux, des effets néfastes sur le développement et le fonctionnement des yeux, du cerveau et des poumons. Ils pouvaient aussi être responsables de malformations congénitales et augmenter le risque d'infertilité.

«Vous devez considérer les matériaux que vous utilisez quand vous prenez soin de très petits patients, extrêmement vulnérables», affirme le chercheur.

« Tous risques pour la santé et la sécurité de ces bébés très fragiles créés par des produits médicaux est un problème potentiel. Sur la base des conclusions de cette étude, nous recommandons que des recherches supplémentaires soient effectuées», at-il ajouté.

En juillet 2015, la France sera le premier pays à interdire l'utilisation de tubes contenant du DEHP en néonatalogie, en pédiatrie, et dans les unités de maternité. 

Source

Commenter cet article

Archives