Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les effets que provoque un voyage en avion sur votre corps

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Novembre 2014, 11:48am

Catégories : #VOYAGE, #SANTE-BIEN-ETRE, #RELIGION

Les effets que provoque un voyage en avion sur votre corps

Un espace réduit pour les jambes, des voisins de siège bruyants, un air sec... Pour la plupart des personnes, un voyage en avion n'est certainement pas une séance de relaxation. Mais pourquoi nous sentons-nous éreintés lorsque nous descendons d'un avion? Et que pouvez-vous faire pour ressentir moins de désagréments lors de ce genre de voyage?

 

Un manque d’oxygène

Etat donné que les avions volent à haute altitude (généralement à 10.000 mètres), la pression de l'air y est très faible. Afin cependant qu'il y ait assez d'oxygène pour les passagers et l'équipage, il est nécessaire de pomper cet air. Celui-ci  est aspiré au travers des moteurs, comprimé, refroidi, filtré et réinjecté dans la cabine. Mais malgré l'apport constant d'oxygène frais, il y en a quand même toujours moins que sur terre. La quantité d'oxygène dans un avion est comparable à celle rencontrée à une altitude de 2.000 mètres en montagne. A moins que vous ne viviez à une telle altitude, votre corps n'est pas habitué à un tel contexte.

Pour des personnes ayant des problèmes cardiaques et pulmonaires, voyager en avion sans bonbonne d'oxygène est pour ainsi dire impossible. Les personnes en bonne santé se sentiront quant à elles se sentir fatiguées à cause du manque d'oxygène. Cet effet empire lorsque le passager doit rester assis pendant une longue période. Pendant ces longues heures, le sang stagne dans les cuisses et dans les pieds. Par conséquent, le sang circule moins dans le corps et les apports en oxygène dans le cerveau sont également plus faibles.

Bien que les experts admettent que la pression de l'air dans un avion est vraiment trop faible, les compagnies d'aviation ne veulent pas supporter le coût d’aménagements qui augmenteraient celle-ci. En outre, la plupart des avions ne sont pas conçus pour cela.

 

Remèdes possibles

- Ne pas boire d'alcool. Votre métabolisme cellulaire fonctionnera moins bien si vous avez de l'alcool dans le sang qui provoquera une absorption moins efficace de l'oxygène par corps. C'est d'ailleurs pourquoi vous êtes plus vite saoul à haute altitude.

- Essayez de bouger. Levez-vous et marchez un peu. Si cela gène les autres passagers, contentez-vous de quelques mouvements avec vos jambes sous votre siège. Cela réduira le risque d’avoir un caillot de sang au niveau des jambes et améliorera votre circulation sanguine.

- Prenez de l'aspirine. Si la veille de votre départ et le jour même, vous prenez une aspirine, votre circulation sanguine sera meilleure.

 

Prendre l'avion avec un rhume

Il est tout à fait désagréable de devoir prendre un avion avec un rhume ou une inflammation des sinus. Lors de l'atterrissage ou du décollage, la pression de l'air change rapidement dans la cabine. De ce fait, vos oreilles se « bouchent », et si vous êtes enrhumé, votre trompe d'Eustache ne pourra plus s'ouvrir ni se fermer correctement à l'intérieur de votre oreille. Cela peut être très douloureux pour vos tympans et même entraîner leur déchirure.

 

Remèdes possibles

- Utilisez des gouttes ou un spray pour dégager votre nez.

- Pendant le décollage et l'atterrissage, essayez de mâcher, bâiller et avaler à plusieurs reprises pour aider la trompe d'Eustache à s'ouvrir. Si cela ne fonctionne pas, pincez votre nez et expirez le plus fort possible afin de faire rentrer l'air dans l'oreille moyenne.

 

Le dessèchement

L'air qu'un avion pompe à haute altitude est extrêmement sec, parfois plus que dans le désert. Après environ une demi-heure de vol, l'humidité relative dans la cabine tombe à près de zéro. Lors de trajets sur des longs courriers, vous pouvez très vite être déshydraté. Une bouche sèche, un mal de tête et des nausées en sont les conséquences. 

 

Remèdes possibles

- Buvez beaucoup d'eau avant et pendant le vol. Munissez-vous d'une bouteille pour ne pas devoir attendre l'hôtesse pour pouvoir boire.

- Ne buvez ni café, ni boissons énergisantes, ni alcool car cela vous assècherait davantage. 

Source

Commenter cet article

Archives