Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 13 raisons de licenciement les plus fréquemment invoquées

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Novembre 2014, 20:30pm

Catégories : #EMPLOI, #TRAVAIL, #RELATIONS, #NEWS, #ECONOMIE

Les 13 raisons de licenciement les plus fréquemment invoquées

L'employé ne voit parfois pas son licenciement arriver. Pourtant, il s'agit avant tout d'une décision bien réfléchie de la part de l’employeur. En effet, licencier quelqu’un engendre un tas de formalités et de contraintes que l'on épargnerait volontiers. Malheureusement, ce genre de situation est parfois inévitable.

Voici les raisons les plus fréquentes pour lesquelles on se fait licencier.

 

1. Prestations sous la moyenne

Vous avez été engagé pour remplir une fonction donnée mais n’honorez pas votre contrat. Quoi de plus logique que votre patron se pose des questions ? Si vous fournissez du mauvais travail, vous mettez votre équipe et votre chef dans l’embarras… Et visiblement vous aussi. Il ne s’agit pas uniquement du contenu de votre fonction mais de la façon dont vous vous comportez au sein de votre équipe ainsi que de votre productivité dont il est question.

 

2. Vous êtes souvent absent et gérez mal votre temps

Cela ne signifie pas qu’il faille absolument être expert en time management pour garder son emploi. Il est toutefois conseillé de ne pas s’éterniser lors des pauses cigarette ou à la machine à café, ni de prendre des heures de table interminables avant de disparaître aux toilettes. A quoi bon être au bureau si ce n’est pas pour travailler ? Ne pas être régulièrement présent à votre poste de travail ne sera jamais apprécié.

 

3. Vous mêlez le privé et le professionnel

Parler sans cesse de la maladie de votre perroquet, des tumultes de votre relation ou de vos petits bobos quotidiens n'est pas forcément intéressant pour tous vos collègues. Ne perdez pas de vue l’esprit d’équipe car, avant de vous rendre compte de son importance, vous pourriez recevoir votre C4 ! Gardez un équilibre entre vie privée et professionnelle, et ne sombrez dans l’excès d’informations futiles.

 

4. Evitez les aventures au bureau

Au bureau, ne vous laissez pas noyer par les cancans sur ‘qui couche avec qui’. Veillez également à ne pas en faire l’objet. Réservez plutôt ce type d’intrigues pour votre série télévisuelle après le boulot. Les rumeurs ne sont pas non plus les bienvenues. L’atmosphère au bureau est à la fois précieuse et fragile. Evitez tout excès de jalousie ou de vengeance, et pratiquez la transparence.

 

5. Intimidation sexuelle

Vous l’avez peut-être fait ‘pour rire’ mais pourriez vite vous retrouver au tribunal suite à un comportement jugé comme inapproprié. En effet, nous n’avons pas tous le même humour. Il y a des risques que la personne ne trouve pas cela drôle mais plutôt dénigrant, voire blessant. Même si votre intention est innocente, allez-y prudemment et évitez ce type d’allusions sexuelles au bureau.

 

6. Rumeurs (offline)

Que vous l’ayez entendu aux toilettes ou dans les couloirs, les ‘on dit que’ ne sont pas des sources d’informations valables. Gardez-les pour vous. Personne n’est supposé savoir que ce qu’a fait tel collègue vous reste sur l’estomac ou depuis quand votre patron a une relation avec telle ou telle personne (repensez au point 4 ci-dessus).

Se plaindre sans cesse de son travail n'est pas non plus une bonne idée. Votre patron pensera qu’il vous rend service en vous licenciant.

 

7. Rumeurs (online)

Le point précédent ne s’applique pas uniquement sur le lieu de travail. Se plaindre de son patron ou cancaner sur le dos de ses collègues sur Facebook alors que vous avez accepté ces derniers parmi vos amis n’est pas très stratégique. Tout le monde a besoin de partager ses frustrations, mais réfléchissez à deux fois à l’effet boomerang.

 

8. Mentir ou voler

A proscrire, naturellement. Et pourtant, c’est une raison fréquente de licenciement. Qu'il s'agisse d'argent ou de mobilier de bureau, si ce n’est pas à vous, laissez-le à sa place. Le vol n’est apprécié nulle part, il en est de même pour le mensonge. Vous comprendrez dès lors que mentir à propos d’un vol est loin d'être une bonne idée…

Une caméra de surveillance a capté vos faits et gestes ? Vous en deviendrez rouge de honte et serez non seulement licencié mais, en plus, c’est la police que vous verrez débarquer en votre honneur.

 

9. Mentir sur son CV

Des expériences et des connaissances dont vous ne disposez pas figurent sur votre CV ? Ce n’est pas un bon point de départ pour un éventuel emploi. D’abord, vous devrez vraisemblablement passer aux aveux le jour où vous aurez réellement besoin de la compétence en question. Ensuite, c’est très fatiguant d’entretenir des mensonges et vous ne susciterez plus la confiance des autres le jour où il sera découvert. Croyez-nous, vous vous ferez bien plus plaisir en étant tout simplement honnête.

 

10. Alcoolisme

Si vous êtes incapable de marcher droit, vous ne pourrez certainement pas vous concentrer sur votre travail. Vous êtes capable de fonctionner parfaitement en étant saoul ? D’autres aspects pourraient cependant devenir gênants. En général, votre amabilité avec vos collègues laissera à désirer et des explosions émotionnelles risquent d'apparaître, ce qui n'est généralement pas souhaitable. Même si des confessions ou des aveux sous l’emprise de l’alcool peuvent parfois être très drôles, ils ont davantage leur place au café du coin.

 

11. Dormir pendant les heures de bureau

Vous avez peut-être mal ou trop peu dormi, trop bu (voir ci-dessus), ou tout simplement votre petit coup de mou de l’après-midi ? Si vous dormez, vous ne travaillez pas. Tâchez dès lors d’être le plus reposé possible le matin pour démarrer votre journée. Le jour où cela n’est pas possible, avertissez-en votre supérieur mais ne vous allongez pas sur votre bureau pour faire une sieste. Cela pourrait vous valoir un joli petit C4.

 

12. Trop sur internet

Il y a un moment et un lieu pour tout. Ce n’est pas au bureau pendant les heures de travail qu’il convient d’être sur YouTube, pas plus que sur des sites de rencontre, des sites coquins ou des réseaux sociaux. Vous êtes persuadé de rater quelque chose d’important pendant vos heures de travail ? Vous êtes libre de le penser, mais vous porterez toute votre attention sur cette vie virtuelle chez vous, à la maison après le boulot. 

 

Surfer peut paraître plus intéressant qu’établir des plannings de travail, archiver des dossiers ou gérer des feuilles Excel en dynamique, mais ce n’est pas pour cela que vous êtes payé. Il est vrai que tous les chefs ne sont pas aussi sévères. Néanmoins, il n'est pas rare de voir quelqu'un se faire mettre à la porte pour "usage illicite d’internet au travail". 

 

13. Ne pas écouter votre chef

Votre patron est votre donneur d’ordre, un concept qui est parfois oublié. Ne pas faire ce que votre chef vous demande n’est pas la meilleure manière de faire évoluer votre carrière, sauf si vous voulez la continuer auprès d'un autre employeur bien entendu.

En tant qu'être humain, il se peut qu'un patron ait parfois tort. Au lieu de ne pas écouter votre hiérarchie ou d’ignorer une de vos missions, vous feriez mieux d’en discuter de vive voix, et ce de manière polie et respectueuse. 

Source

 

Commenter cet article

Archives