Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Être syndiqué réduit vos chances d’être augmenté

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Novembre 2014, 05:58am

Catégories : #TRAVAIL, #EMPLOI, #ARGENT, #ECONOMIE

Être syndiqué réduit vos chances d’être augmenté

Combien de salariés occupent une fonction de représentant du personnel au sein de leur entreprise ? La Dares, la cellule chargée de mener des études pour le ministère du Travail et de l’Emploi, s’est penchée sur la question. Et prouve, au détour de cette radiographie, qu’ils sont victimes d’une discrimination : un représentant du personnel syndiqué a 20% moins de chance d'avoir connu une promotion au cours des trois dernières années et 40% moins de chances de voir son salaire évoluer dans les 12 prochains.

600.000 représentants du personnel en France. Selon cette enquête publiée mercredi, 600.000 personnes ont déclaré détenir au moins un mandat représentant du personnel en 2011. Il peut s’agir de mandats de délégués du personnel (33%), d'élus au Comité d'entreprise (CE) ou d'établissement (22%), de représentants au Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT, 21%) ou encore de délégués syndicaux (15%). En ce qui concerne leur profil, 56% sont syndiqués et 5% l'ont été dans le passé, les autres ne l'ayant jamais été.

Engagés pour les autres au détriment de leur salaire. Les représentants du personnel interrogés ne le cachent pas : les vocations manquent car les salariés redoutent que leur engagement nuise à leur carrière. Ainsi, dans 30% des établissements où des représentants du personnel syndiqués ont été interrogés, ceux-ci déclarent que leur mandat "a été un frein à la carrière professionnelle".

Ce que confirment les chiffres de la Dares : toutes choses égales par ailleurs, par rapport à un salarié qui n'a pas de mandat, un représentant du personnel syndiqué a de fait 20% moins de chance d'avoir connu une promotion au cours des trois dernières années et 40% moins de chances de voir son salaire évoluer dans les 12 prochains mois. 

Source

Commenter cet article

Archives