Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ce site recensant des milliers de caméras de surveillance vous propose d'espionner la terre entière

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Novembre 2014, 04:58am

Catégories : #INTERNET, #TECHNOLOGIE, #INSOLITE

Insecam.com est un site qui assouvira la curiosité malsaine de pas mal de voyeuristes. Il recense en effet toutes les caméras de surveillance non-sécurisées du monde. Une pratique qui pose question comme le soulève à juste titre la RTBF.

Ce site recensant des milliers de caméras de surveillance vous propose d'espionner la terre entière

Regarder les images diffusées par une caméra de surveillance publique, on l'a tous déjà fait, que ce soit pour vérifier le temps qu'il fera à la station balnéaire où l'on se rend pour passer le week-end ou pour savoir si le soleil brillera sur les pistes de ski à l'approche des vacances.

Mais il est aussi possible de se renseigner, avant d'aller boire un verre dans un café pour savoir, en un coup d'oeil, s'il y a de l'animation, ou voir si les clients affluent à l'entrée d'un supermarché, histoire de ne pas perdre trop temps dans la file d'attente. Des informations pratiques ou plus voyeuristes qui peuvent dorénavant être trouvées en un seul clic grâce au site Insecam.com. Il recense au total 169 caméras de surveillance non-sécurisées en Belgique, la plupart connectées à Internet. Une minorité vu qu'il y aurait au total entre 300 000 et 340 000 caméras de ce genre sur le territoire belge, selon Le Soir.

La plate-forme s'amuse ainsi à recenser des milliers de caméras de par le monde, classées par pays, puis par ville. Aux USA, elle propose 10 000 caméras dont les images sont accessibles au grand public. En France, pas moins de 3285. Certaines images ne sont visibles qu'après avoir tapé un mode de passe - parfois très basique comme "1234" - d'autres diffusent leurs images sans aucune sécurité. Au Royaume-Uni, pays de Big Brother, qui compte quelque 5,9 millions de caméras (soit une pour 11 habitants), Insecam n'en compte pourtant que 2374, selon des informations dujournal néerlandais NRC. Bien souvent, la diffusion est très laborieuse, la structure du site est d'ailleurs très basique, les images rarement fluides et leur actualisation assez longue.

 

Démontrer l'importance des paramètres de sécurité

Le site pose surtout des questions sensibles sur le respect de la vie privée et la sécurisation des données car le site Insecam fournit aussi la géolocalisation plus ou moins précise de images sur Google Maps, du pain béni pour les cambrioleurs et les personnes mal intentionnées. Et c'est surtout sur ce point que le site désire sensibiliser les internautes: à l'importance de bien sécuriser ses paramètres de connexion lors de la mise en fonction d'une caméra privée dans une maison ou une entreprise. Ses concepteurs, dont on ne sait pas grand chose à part qu'ils hébergent leur site en Russie, avancent sur la page d'accueil : "Parfois, le propriétaire (de la caméra, NDLR) oublie de changer le mode passe par défaut, tel que 'admin:admin' ou 'admin:1245' sur son système de surveillance, sa caméra en ligne ou son magnétoscope numérique. De telles caméras connectées sont disponibles en ligne pour tous les internautes. (...) Ce site a été conçu pour démontrer l'importance des paramètres de sécurité. Pour retirer votre caméra publique de ce site et la rendre privée, la seule chose que vous avez à faire, c'est d'en changer le mot de passe.

Source

Commenter cet article

Archives