Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Une "option de la mort" permet aux banquiers de verrouiller à distance l'allumage d'une voiture

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Octobre 2014, 02:36am

Catégories : #ARGENT, #ECONOMIE, #ETATS-UNIS

Une "option de la mort" permet aux banquiers de verrouiller à distance l'allumage d'une voiture

Les banques américaines ont équipé les voitures achetées à crédit avec l’option de la mort « . Cela permet aux employés des-dites banques de verrouiller à distance l’allumage des véhicules des clients qui ne parviennent pas à payer leurs cotisations.
Selon « The New York Times », le nouveau dispositif est déjà installé dans environ deux millions de voitures aux États-Unis, en cas de retard dans le paiement du crédit, le système s’enclenche avec des flashs lumineux et sonores pour rappeler à son propriétaire la nécessité de payer sa dette. Si le débiteur ne répond pas, le prêteur peut arrêter à distance le moteur de la voiture pour éviter que les rappels soient ignorés.

Toutefois, la légalité de l’installation de ces systèmes est discutable puisque le blocage peut se produire pendant que le véhicule est en mouvement et cela peut créer une situation d’urgence sur la route. En outre, dans plusieurs cas, le moteur s’est éteint lorsque le conducteur transportant dans la hâte un patient à l’hôpital.

Pendant ce temps, les créateurs du système de verrouillage à distance, la compagnie iMetrik, l’un des fournisseurs de ce système controversé, affirment que leurs appareil coute dans les 100 dollars, et qu’il peut seulement couper le contact des véhicules. Les concepteurs expliquent également que certains appareils sont livrés avec des modules GPS qui vous permettent de connaître l’emplacement de la voiture afin d’arrêter le moteur dans des zones sûres.

Notez que pour les personnes ayant un passif au niveau crédit, l’installation du verrouillage est l’unique moyen d’acheter une voiture en plusieurs versements. Selon le magazine Forbes, un quart des voitures achetées à crédit par les Américains en 2013 ont été classés comme « prêts subprimes» car leurs propriétaires avaient déjà prêts non remboursés.

Source

 

Commenter cet article

Archives