Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les personnes heureuses parlent plus souvent de choses sensées

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Octobre 2014, 19:06pm

Catégories : #HEUREUX, #DEVELOPPEMENT, #RELATIONS

Les personnes heureuses parlent plus souvent de choses sensées

Selon une étude rapportée par la revue Psychological Science, les gens heureux parlent plus souvent de choses intéressantes que les personnes malheureuses. Des personnes gaies parlent plus souvent de sujets profonds comme la politique, la philosophie, la religion que les personnes moins gaies.

 

Par contre, il n'est pas évident à première vue que les gens sont heureux de tenir des conversations qui n'ont pas beaucoup d'intérêt.

Selon les scientifiques, il est vraisemblablement aussi plus facile de parler de sujets profonds avec une personne heureuse sur le plan social qu'avec une personne morose et solitaire. Les gens heureux sont dans un certain sens plus sociables, moins souvent seuls et parlent plus avec les autres que les personnes malheureuses. Selon les résultats, une vie heureuse serait sociale et beaucoup plus profonde d’un point de vue conversationnelle qu’une vie solitaire et superficielle. Les chercheurs estiment qu’avoir des conversations profondes peut également amener les personnes à être plus heureuses.

Les résultats de l'enquête ont été obtenus en faisant porter à 79 cobayes pendant 4 jours un Electronically Activated Recorder (EAR). Toutes les conversations que ces personnes ont  tenues ont été cartographiées selon diverses catégories allant de conversations superficielles (« Qu'est-ce tu manges? Du popcorn? Humm, c'est bon! ») jusqu’à des conversations sérieuses (« Elle est tombée amoureuse de ton père? Et alors ils ont vite divorcé? »).

Les participants les plus heureux ont passé 25% de temps en moins seuls et ont passé 70% de temps en plus à parler que les personnes malheureuses. Environ 18% des conversations étaient de nature superficielle, 36% avaient un caractère plus profond.

Il ressort en outre de l'étude que les participants les plus heureux ont tenu environ 10% de conversations légères et 46% de conversations plus sérieuses, pour les participants les plus malheureux, 28% des conversations étaient superficielles et 22% étaient de nature profonde.

«Tout comme la révélation de soi peut engendrer un sentiment d'intimité dans une relation, des conversations profondes peuventprocurer un sentiment de signification à l’interaction entre les personnes », concluent les scientifiques

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/les-personnes-heureuses-parlent-plus-souvent-de-choses-sensees/208162.htm

Commenter cet article

Archives