Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les effets indesirables des compléments alimentaires

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Octobre 2014, 08:15am

Catégories : #MEDICAMENT, #NUTRITION, #SANTE-BIEN-ETRE

Les effets indesirables des compléments alimentaires

Du pollen contre la chute des cheveux en automne, de la vitamine C pour affronter l'hiver, une cure de bêta-carotène pour mieux bronzer l'été: les compléments alimentaires ont intégré nos habitudes de vie moderne. Au point qu'en France, un adulte sur cinq et un enfant sur dix en ont consommé au moins une fois dans l'année (étude Inca 2, 2007).

Considérés comme anodins, ces produits ne sont pourtant pas inertes et peuvent, dans certaines circonstances, présenter un risque pour le consommateur. Pour cette raison, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) mène depuis plus de trois ans une surveillance a posteriori des effets indésirables associés à un panel de produits non-médicamenteux: vitamines, extraits de plantes, aliments enrichis (type boissons énergisantes ou beurre «anticholestérol») et aliments destinés à un profil spécifique (prématurés, personnes âgées, sportifs).

Ce dispositif de «nutrivigilance» a permis de récolter plus de 1500 signalements d'effets indésirables, la moitié en provenance des producteurs industriels, l'autre de professionnels de santé, les particuliers étant invités à solliciter l'un de ces derniers pour qu'ils les accompagnent dans leur démarche.

 

Contrôles renforcés

Au total, l'Anses a rendu neuf avis, pour l'essentiel des mises au point sur les bonnes conditions d'utilisation des produits. «Il ne s'agit pas d'alarmer le public, ces produits n'ont pas le même effet sur l'organisme que des médicaments, ils relèvent de l'alimentation», tempère-t-on à l'Agence. Toutefois, «on assiste à un nombre croissant d'associations de compléments alimentaires, qui peuvent conduire à un effet démultiplicateur d'une substance sur l'autre», explique le Pr Xavier Bigard, médecin du sport. Les effets indésirables les plus fréquents sont d'ordre hépatique, gastrique ou allergique.

Ainsi, les boissons énergisantes, qui ont fait l'objet, à elles seules, de 16 % des notifications, ne doivent pas être associées avec une activité physique ou avec de l'alcool, a rappelé l'Anses en juin 2013. Les compléments à base de levure de riz rouge, censés aider à maintenir une cholestérolémie normale, peuvent être néfastes aux personnes sous statines. Ces avis n'ont pas conduit à des retraits mais ils ont pu donner lieu à un renforcement des contrôles par la Direction générale de la consommation (DGCCRF) voire à des conditions de fabrication plus strictes pour les industriels.

 

Une alimentation équilibrée

Reste que, pour le consommateur, il est parfois difficile de se repérer pour acheter en toute sécurité, notamment en ligne. Car si la sécurité des produits vendus en France est normalement assurée, il n'existe pas de contrôle de qualité pour les sites hébergés à l'étranger. Il est donc recommandé, en cas de doute, de demander conseil à son pharmacien ou à son médecin. La DGCCRF projette de lancer une base de données en ligne sur les produits autorisés, mais celle-ci ne verra pas le jour avant au moins un an.

En attendant, le directeur général de l'Anses Marc Mortureux rappelle que «pour la majorité d'entre nous, une alimentation équilibrée et diversifiée suffit pour couvrir les besoins en macro et micro-nutriments». 

Source

Commenter cet article

Archives