Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Elle découvre sur Facebook que son mari depuis 17 ans est marié à une autre

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Octobre 2014, 10:29am

Catégories : #FACEBOOK, #COUPLE, #INSOLITE, #NEWS

Elle découvre sur Facebook que son mari depuis 17 ans est marié à une autre

Yvonne Gibney, 55 ans, a eu la (mauvaise) surprise de sa vie. Elle a découvert que son mari de 49 ans menait une double vie en surfant sur Facebook. L'homme, Maurice, avait convié sa famille en leur expliquant avoir divorcé d'Yvonne. Il leur avait dit que son ancienne femme était "folle" et leur avait demandé de ne pas communiquer avec elle. A sa nouvelle femme, il avait dit que son divorce avec Yvonne ne devait pas être ébruité "pour protéger les enfants".

Maurice a réussi à mentir à tout le monde pendant onze mois. Yvonne a découvert le pot aux roses le jour où son mari lui a dit qu'il ne savait pas passer Noël avec elle à cause d'un voyage d'affaires. C'était à la fin de l'année 2011. Il était en fait avec son autre femme, Suzanne Prudhoe.

Devant le tribunal de Merseyside, au Royaume-Uni, Yvonne a confié sa peine: "On était marié depuis 17 ans. Je croyais à notre amour et je pensais partager avec lui des valeurs de confiance, de respect de l'autre, de moralité. Je l'aimais et j'ai cru que c'était réciproque. Je n'ai pas les mots pour exprimer à quel point je suis blessée et à quel point je me sens trahie."

Le couple a divorcé mais quelques semaines avant de signer l'arrangement judiciaire, Yvonne a découvert des photos du mariage de celui qui était encore son mari et de Suzanne. La cérémonie avait eu lieu le 20 mars 2013. Yvonne explique: "J'ai découvert que Suzanne avait annoncé ses fiançailles avec mon mari sur Facebook en mai 2012." Elle aurait préféré que son homme lui demande le divorce avant. "Toute cette douleur était complètement inutile."

Maurice a plaidé coupable de bigamie et devra faire six mois de prison ferme. 

Source

Commenter cet article

Archives