Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Chine: Un drone provoque le déploiement d'avions de chasse et de 1.200 soldats

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Octobre 2014, 00:24am

Catégories : #CHINE, #INSOLITE, #NEWS

Chine: Un drone provoque le déploiement d'avions de chasse et de 1.200 soldats

Les autorités chinoises ont mobilisé plus de 1.200 soldats et déployé deux avions de chasse, en réaction au vol non autorisé d'un drone privé réalisant des études topographiques, non loin de l'aéroport de Pékin, ont indiqué ce jeudi des médias d'Etat. Trois hommes ont été inculpés par la justice suite à l'incident, survenu en décembre dernier mais révélé récemment, a précisé le China Daily.

Selon les procureurs ayant instruit l'affaire, 1.226 membres de l'armée, 123 véhicules militaires, 26 techniciens spécialisés, deux hélicoptères et deux avions de chasses, avaient été rapidement dépêchés sur les lieux pour intercepter cet aéronef non identifié apparu sur les écrans radars. La police a arrêté les deux hommes qui manipulaient le drone, tandis qu'un troisième a confessé ultérieurement sa part de responsabilité, selon le journal. 

 

Dix vols retardés

Tous trois travaillaient pour une entreprise de technologie aéronautique, et le drone de 2,6 mètres d'envergure qu'ils faisaient voler ce jour-là était destiné à des usages d'études topographiques et de cartographie, a ajouté le China Daily. En raison de la présence de ce drone et de la mobilisation qui avait suivi, dix vols au départ de l'aéroport de Pékin avaient été retardés, provoquant des pertes financières pour la compagnie Air China.

La Chine interdit strictement tout vol d'aéronef -avec personne à bord ou télécommandé depuis le sol- sans autorisation préalable de l'armée, des autorités de l'aviation civile et du bureau local de contrôle du trafic aérien. Ainsi, un photographe néozélandais avait réussi à prendre au printemps des images aériennes spectaculaires de la Cité interdite grâce à un petit drone... ce qui lui a valu d'être interpellé par les forces de police et conduit au poste pour s'expliquer.

Il avait été arrêté alors qu'il manœuvrait l'appareil à proximité de Zhongnanhai, complexe ultra-sécurisé qui abrite le siège du gouvernement chinois. Il avait été remis en liberté le lendemain, mais son drone avait été confisqué. 

Source

Commenter cet article

Archives