Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


« C'est grâce au vaudou si je travaille à Radio-Canada »

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Octobre 2014, 20:32pm

Catégories : #INSOLITE, #PEOPLE, #CANADA

« C'est grâce au vaudou si je travaille à Radio-Canada »

On entend souvent dire que Francine Grimaldi a pratiquement inventé le métier de chroniqueuse culturelle à Radio-Canada. Toutefois, la série d'événements qui a mené la vadrouilleuse dans le giron de la société d'État est moins connue. Voici comment Francine Grimaldi est devenue une des plus rayonnantes personnalités de Radio-Canada.

 

 

Au début de la décennie 70, Francine Grimaldi est comédienne. On la voit au cinéma, dans de petits rôles, à la télé et surtout sur la scène.

Le 20 mars 1970, la jeune comédienne est invitée à l'émission de télévision Femme d'aujourd'hui, pour parler de son travail sur scène et en tournée avec son père, Jean Grimaldi.

Ce passage est remarqué. Francine Grimaldi se voit alors offrir un contrat de recherchiste à Radio-Canada. Ses contacts privilégiés avec les grands noms du spectacle côtoyés en tournée font d'elle une recherchiste pleine de ressources.

Voici un extrait audio de cette toute première entrevue accordée par Francine Grimaldi à Radio-Canada.

 

 

Mais si Francine s'est ensuite retrouvée en ondes, c'est pour une autre raison. 

 

« C'est grâce au vaudou si je travaille à Radio-Canada depuis 44 ans. »— Francine Grimaldi

 

En 1972, Francine Grimaldi est invitée à la dernière minute pour combler un trou à l'émission Ce soir, Jean-Pierre, animée par Jean-Pierre Coallier. On lui demande à ce moment de parler d'un de ses récents voyages en Haïti où elle a assisté à une séance de vaudou.

Sa description de l'événement est surréaliste.

 

 

Un simple calendrier culturel?

Au milieu des années '70, Radio-Canada demande à Francine Grimaldi, toujours recherchiste, de dresser un calendrier culturel quotidien des événements se déroulant à Montréal. Le calendrier était destiné à l'émission matinale quotidienne CBF Bonjour, alors animée par Michel Desrochers.

Mais voilà que Francine Grimaldi est invitée par l'équipe de l'émission à venir lire le calendrier en ondes, question de le rendre plus vivant. C'est ainsi que Francine Grimaldi devient, en 1975, chroniqueuse culturelle à CBF Bonjour.

Son rôle et sa place dans l'émission évoluent rapidement. Assoiffée de culture, mais aussi désireuse de proposer seulement la crème de la culture au public, Francine décide de vivre chacun des événements culturels à mettre à son calendrier avant de les conseiller à ses auditeurs. Ainsi, elle devient la vadrouilleuse consommatrice de culture par excellence.

L'équipe de CBF Bonjour au travail (archives)L'équipe de CBF Bonjour au travail (archives)

 

L'âge d'or de CBF Bonjour

Avec l'arrivée de Joël Le Bigot à la barre de CBF Bonjour, en 1977, le rôle de Francine Grimaldi continue d'évoluer. Confrontée au style plus incisif et très ouvert de M. Le Bigot, Francine doit commenter de plus en plus les événements auxquels elle assiste. Son opinion devient rapidement une référence pour le monde culturel. Sa présence dans un spectacle ou événement devient un gage de succès.

Avec les années, Francine Grimaldi est toujours demeurée en poste, chaque matin, fidèle aux auditeurs de CBF Bonjour, malgré les soirées qui finissaient parfois très tard. Les journées de Francine Grimaldi pouvaient durer jusqu'à 16h consécutives. Cet engagement quotidien, cette ardeur à l'ouvrage, cet investissement passionné de Mme Grimaldi, est devenu un levier primordial pour le rayonnement de la culture au Québec.

Avec les années, elle a été invitée à couvrir un nombre incalculable d'événements culturels, du Festival de Cannes, jusqu'au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

C'est ainsi que Francine Grimaldi est devenue la femme des grandes occasions de Radio-Canada, tout en façonnant le métier de chroniqueuse culturelle.

Le 26 octobre prochain, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue rendra hommage à Francine Grimaldi, en partenariat avec Radio-Canada. D'ici là, Radio-Canada vous offre une série de contenus multimédia liées à la carrière de la plus grande vadrouilleuse culturelle de Radio-Canada.

 

Commenter cet article

Archives