Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Budget 2015 : la lettre de Bruxelles que Paris ne veut pas montrer

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Octobre 2014, 05:51am

Catégories : #EUROPE, #FRANCE, #ECONOMIE, #POLITIQUE, #NEWS

Mediapart révèle, vendredi, le contenu du courrier que la Commission européenne a envoyé au ministre des Finances Michel Sapin concernant le budget 2015 de la France.

 

Budget 2015 : la lettre de Bruxelles que Paris ne veut pas montrer

"Je vous écris pour vous demander les raisons qui ont conduit à ce que la France prévoit de dévier des objectifs budgétaires fixés par le Conseil."  Mediapart révèle(article payant), vendredi 24 octobre, la lettre que la Commission européenne a envoyée au ministre des Finances, Michel Sapin, à propos du budget 2015 et que le gouvernement a refusé de rendre public, jusque-là. 

Dans ce courrier envoyé à Paris, la Commission fait état de ses inquiétudesconcernant le projet de budget français pour 2015. "Je voudrais également savoir comment la France prévoit de se conformer à ses obligations de politique budgétaire en 2015, conformément au pacte de stabilité et de croissance", écrit Jriki Katainem, le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires. Dans son ensemble, la lettre est procédurale, comme celle qu'a reçue l'Italie (en anglais). "Mais le ton y est, par endroits, plus offensif" dans la lettre française, juge Mediapart.

 

Hollande refuse de rendre publique la lettre 

L'Italie, qui a reçu un courrier similaire, l'a immédiatement rendu public. En France, François Hollande a uniquement déclaré que le document était "une lettre très banale (...) qui n'a pas de grande signification au-delà de demander un certain nombre d'informations et de précisions".  

Plusieurs députés PS sont montés au crénau et ont demandé au gouvernement de publier ce courrier, "au nom de la transparence démocratique". "Il est évident que la lettre doit être publiée pour permettre au Parlement de continuer son travail sur le budget 2015", a argumenté l'élue des Hautes-Alpes Karine Berger, dans une interview à l'Obs

Source

Commenter cet article

Archives