Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


66 jours… c'est le temps nécessaire pour changer votre vie, selon la science

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Octobre 2014, 02:58am

Catégories : #DEVELOPPEMENT, #RELIGION, #CERVEAU

66 jours… c'est le temps nécessaire pour changer votre vie, selon la science

Nous sommes tous des êtres qui vivons d’habitudes. Notre corps et notre esprit dépendent de stimuli, d’actions et de modèles qui définissent en quelque sorte qui nous sommes. Ces habitudes nous offrent une certaine sécurité et leur présence est réconfortante. Nous les répétons inconsciemment. Par exemple, nous faisons craquer sans cesse nos articulations ou nous réalisons continuellement le rituel irréfléchi de porter une cigarette à notre lèvres. Bien souvent, nous ne rappelons plus quand nous avons commencé à avoir ces habitudes. 

Selon Charles Duhigg, auteur de « The Power of Habit », une habitude ne naît pas mais se crée. Chaque manie, bonne, mauvaise ou insignifiante, est, à son origine, accompagnée d’un motif psychologique nommé « boucle de l’habitude ». La « boucle de l’habitude » est un processus qui se décline en 3 étapes.

La première étape est l’élément déclencheur qui indique à votre cerveau qu’un certain comportement doit avoir lieu. En deuxième lieu s'ensuit le comportement en lui-même qui crée une routine. La troisième étape est la récompense, une sensation qui plaît au cerveau et lui permet de se remémorer ultérieurement ce processus de « boucle de l’habitude ».

Une habitude, une fois formée, est quelque chose d’extrêmement compliqué à supprimer car, à chaque fois que nous la répétons, nous oublions finalement son essence. Le processus de « boucle de l’habitude » fait que nous sommes en mesure de réaliser d’autres actions sans penser à notre habitude, par exemple, travailler tout en se rongeant les ongles sans savoir lorsque nous avons initié ce geste.

Nous sommes esclaves de ces habitudes inhibitrices qui contrôlent nos vies. Même si certaines substances provoquent une dépendance telle que l’habitude en devient presqu’impossible à briser, il existe une méthode scientifique pour en finir avec une accoutumance néfaste et la remplacer par une attitude positive. Et pour y arriver, il ne faut que… 66 jours.

Dans une étude publiée par l’European Journal of Social Psychology, Phillippa Lally et son équipe de chercheurs ont interrogé 96 personnes sur une période de 12 semaines afin de déterminer exactement combien de temps est nécessaire pour commencer une nouvelle habitude. Au cours de cette période, les participants ont choisi une nouvelle pratique et ont indiqué chaque jour le comportement automatique qui en résultait. A la fin de l’expérience, Lally a conclu que le temps moyen afin d’adopter une nouvelle habitude était de 66 jours. L'étude s'est focalisée sur le temps nécessaire pour créer une habitude. Elite Dailys'est concentré sur le temps dont nous avons besoin pour nous défaire d'une ancienne habitude.

Si cette habitude ne comprend pas d’additifs addictifs ou de stimulants qui modifient le processus cérébral, cette courte période suffira pour rompre avec elle et la substituer par une bonne habitude. Si vous prenez la peine d’éloigner une pratique néfaste de votre vie et de la remplacer par une bonne habitude, vous vous sentirez libéré de modèles inconscients et nuisibles.

✔. Jour 1 à 22 - Mettez-vous la pression

Expliquez à votre famille, à vos proches et à vos collègues que vous vous êtes en mission. Enrôlez-les en tant qu’agents qui vous contrôleront lorsque vous retombez dans vos mauvaises habitudes. Dites-leur que vous souhaitez qu’ils soient détestables avec vous, qu’ils vous le crient, qu’ils vous ennuient et qu’ils vous rappellent constamment vos faux pas. Cette pression externe supplémentaire exercée par le fait de potentiellement décevoir les autres et de risquer de faillir à sa parole fera qu’il sera beaucoup plus compliqué de renouer avec une habitude néfaste. En effet, il est bien souvent plus facile de se décevoir soi-même que de décevoir autrui.

✔. Jour 22 à 44 - Livrez-vous à l’introspection

Observez attentivement votre vie. C’est le moment de creuser profondément et de vous livrer à un peu d’introspection. Que souhaitez-vous dans la vie ? Pourquoi faites-vous cela ? Que voulez-vous être ? Que vous soyez en train de vous débarrasser d’une mauvaise habitude ou d’en adopter une bonne, allez au cœur de la raison et réfléchissez à la manière dont cela affectera votre vie. Si vous êtes capable de trouver la cause enfouie au plus profond de votre inconscient, vous serez en mesure de compléter cette période de 66 jours plus facilement. Une force interne deviendra votre moteur et vous poussera vers l’avant.

✔. Jour 44 à 66 - Trouvez la lumière

Il s’agit de l’élan final. A ce moment, il vous reste encore 22 jours et le risque de s’épuiser, de se lasser et d’oublier les raisons de cette quête se fait plus présent. A ce moment, il est facile de revenir à nos mauvaises habitudes car nous n’en sommes pas encore totalement débarrassés. A ce stade, vous devez trouver quelque chose à quoi vous accrocher et qui vous poussera vers l’objectif final. Ces derniers 22 jours seront l'occasion de tester votre force et votre détermination. Il s’agit de voir la lumière au bout du tunnel et même si vous ne pouvez pas apercevoir l’aboutissement de votre mission, vous pourrez toujours avoir une esquisse de ce qui se profile à l’horizon.

✔. Jour 66 et plus : faites-vous plaisir et célébrez l’instant

La seule façon de consolider la fin d’une habitude ancienne ou la naissance d’une nouvelle est de célébrer l’instant. Organisez une fête, buvez du champagne, allez crier votre victoire sur tous les toits. Faites en sorte que ce jour devienne un anniversaire et rassemblez vos amis et vos proches. Si ces personnes vous ont accompagné tout au long de votre périple avec l’espoir que vous en finissiez une fois pour toutes avec cette habitude néfaste, elles seront davantage disposées à glorifier ce moment avec vous. Vous pourrez même faire de cette date un rituel ou une tradition. 

Source

Commenter cet article

Archives